Toulouse veut prendre le quart à domicile

  • Toulouse veut prendre le quart à domicile
    Toulouse veut prendre le quart à domicile
Publié le , mis à jour

A seulement deux journées de la fin, les Toulousains espèrent toujours jouer le match de barrage à domicile. Il reste deux matchs (face à Clermont et à Grenoble) aux Hauts-Garonnais pour atteindre cette objectif.

« Nous allons recevoir le match de barrages, je vous le garantis.» C’est avec le sourire mais assurance que Paul Perez, l’ailier du Stade toulousain, fait cette prédiction. Il faut dire que c’est le véritable objectif de cette fin de saison pour les Rouge et Noir. Quasiment assurés d’être qualifies avec huit points d’avance sur le 7e, Toulouse regarde vers le haut. Au-dessus, ce sont les places de troisième et de quatrième synonymes de barrages à domicile qui les intéressent. Si le Stade est à sept points de Montpellier et de Toulon et à trois points du Racing, les prochaines journées leur sont favorable avec plusieurs confrontations directes (Montpellier - Toulon et Racing 92 – Montpellier).

Une opportunité que les Toulousains aimeraient ne pas laisser filer. Pour cela, il faut au moins gagner les deux derniers matchs- des bonus offensifs seraient aussi bienvenus. A commencer par la réception de Clermont-Ferrand dimanche au stade Ernest-Wallon. « Cela va être un match très dur face au leader du championnat mais nous avons l’obligation de gagner ce match », explique inquiet le joueur samoan arrivé en tant que joker de Yoann Huget. Il se dit justement que les Clermontois, qui devraient, sauf catastrophe, terminer premier de la phase régulière, pourraient faire le déplacement avec une équipe remaniée.

 

François Cros : « Ce sont nos deux dernières cartouches »

Une aubaine pour les locaux qui auraient idéalement besoin de cinq points. Chez François Cros, le troisième ligne, le discours est plus policé : « On n’y pense pas trop, on se concentre sur nous. On veux juste gagner. » Le jeune joueur maîtrise déjà les codes de la communication. Pas de vagues pour ne pas se mettre de pression. « Nous n’avons pas en tête le barrage à domicile. On veux remporter les prochaines rencontres pour bien finir la saison et si ça arrive, tant mieux », poursuit-il.

Pourtant, les Toulousains y pensent bel et bien. Et François Cros aussi, contrairement à ce qu’il affirme. Certaines déclarations le trahissent. « Ce sont nos deux derniers cartouches, ce serait bête de les manquer », avoue-t-il finalement. Il faut dire qu’en plus de l’avantage sportif manifeste de recevoir ce barrage, le groupe Toulousain veut certainement offrir un dernier match à Ernest-Wallon aux joueurs qui ne seront plus là l’an prochain comme Clément Poitrenaud, Louis Picamoles, Imanol Harinordoquy ou Vincent Clerc (??). A l’image de ce que Guy Novès avait vécu la saison dernière après la victoire du Stade toulousain face à Oyonnax en quart de finale.

Lucas Vola

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?