Et Plisson sauva Paris !

  • Et Plisson sauva Paris !
    Et Plisson sauva Paris !
Publié le / Mis à jour le

Dominés dans le combat d'avants et maladroits balle en mains, les soldats n'ont dû leur salut qu'à une pénalité de Jules Plisson passée sur le gong !

Le résumé du match :

Pendant quatre-vingts minutes, le ciel du Mans ne fut d'aucune pitié avec les trente acteurs de cette rencontre. Sous les averses, Parisiens et Agenais proposèrent néanmoins un spectacle plaisant, fait de courses, de passes et d'essais (sept au total!). Atomisés en Auvergne la semaine dernière, les champions de France en titre ont donc relevé la tête dans la Sarthe, sans non plus être irrésistibles. Si les Agenais avaient en effet été plus disciplinés, ils l'auraient même logiquement emporté au MMArena. Le week-end prochain, les hommes de Gonzalo Quesada se déplaceront à Castres, dans l'espoir de terminer leur saison sur le coup de rein que l'on n'attend plus...

L'essai du match :

Alors qu'un coup de tonnerre vient de retentir à proximité du MMArena, Djibril Camara rate son dégagement en touche. La balle retombe alors dans les bras du Néo-Zélandais George Tilsley, lequel contre-attaque. Après une course de trente mètres et sous des trombes d'eau, l'arrière agenais retrouve William Demotte sur sa droite. Le deuxième ligne allonge la foulée et distance les défenseurs adverses. D'une passe acrobatique, le probable membre de la prochaine tournée du XV de France en Argentine retrouve le numéro 8 Marc Baget, qui n'a plus qu'à aplatir. Quelle merveille !

Le tournant du match :

La sirène vient de retentir lorsque le flanker du SUALG Marco Kotze, dans les vingt-deux mètres agenais, commet l'irréparable et se mettant à la faute, sur un ruck. Du bord de touche et alors que les soldats roses sont menés d'un point (25-26), Jules Plisson passe la pénalité de la gagne. Merci qui ?

L'homme du match :

Parfait dans sa distribution du jeu, très propre sur ses passes malgré les averses et cohérent dans ses tirs aux buts, Jules Plisson fut excellent au Mans, samedi soir. Egalement auteur d'une passe décisive pour Djibril Camara et de la pénalité de la gagne, le meneur de jeu du Stade français a donc prouvé qu'après quelques semaines de flottement, il était aujourd'hui revenu à son meilleur niveau. De bon augure avant la tournée d'été du XV de France !

Les meilleurs :

A Paris : Camara, Plisson, Waisea, Bonfils, Sinzelle, Gabrillagues.
A Agen : Tilsley, Miquel, Jolly, Mchedlidze, Demotte.

La fiche technique :

Au Mans
Samedi 18h30 - 9 014 spectateurs
Stade français – Agen : 28-26
Arbitre : M. Descottes (Drôme-Ardèche)
Note arbitre : ***

Evolution du score : 0-7, 7-7, 7-14, 10-14, 15-14 (mi-temps) ; 18-14, 25-14, 25-21, 25-26, 28-26 (score final)

Stade français : 3E Sinzelle (13e), Camara (32e), Camara (55e) ; 3P (31e, 50e, 80e), 2T (14e, 56e) Plisson.
Agen : 4E Baget (10e), Mchedlidze (26e), Miquel (71e), Kotze (74e) ; 3T Francis (10e, 27e), Bouvier (71e) 

Stade français > 15. Bonneval (22. Williams, 66e) ; 14. Sinzelle, 13. Waisea, 12. Danty, 11. Camara ; 10. Plisson, 9. Dupuy (20. Daguin, 66e) ; 7. Ugena (19. Macalou, 62e), 8. Sio, 6. Bonfils ; 5. Gabrillagues, 4. Pyle (18. Papé, MT) ; 3. Alo-Emile (23. Slimani, 51e), 2. Sempere (16. Burden, 51e), 1. Taulafo (17. H. van der Merwe, 52e)

Agen > 15. Tilsley ; 14. Tagotago (22. Saurs, 54e), 13. Sadie, 12. Heriteau, 11. Mchedlidze ; 10. Francis (21. Bouvier, 60e), 9. Abadie (20. Darbo, 70e) ; 7. Miquel, 8. Baget (19. Muarua, 32e-63e) (16. Tadjer, 57e), 6. Kotze ; 5. Demotte (18. Roidot, 68e), 4. Marchois ; 3. Joly (23. Ryan, 62e), 2. Narjissi (16. Tadjer, 63e), 1. Nmomo (17. Tetrashvili, 62e) Non-entré en jeu : 21. M. Steyn

Blessé : Baget (mâchoire)

Carton jaune : Narjissi (50e)

Les buteurs : 3P/4, 2T/3 Plisson ; 2T/2 Francis, Bouvier 1T/2

*** Plisson
** Camara, Sinzelle, Bonfils ; Demotte, Tilsley
* Waisea ; Jolly, Mchelidze, Miquel​

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir