Toulouse célèbre ses partants avec une victoire

  • Toulouse célèbre ses partants avec une victoire
    Toulouse célèbre ses partants avec une victoire
Publié le / Mis à jour le

Pour ce qui devrait être son dernier match à domicile de la saison, le Stade toulousain a disposé de l’ASM (22-11) pour le compte de la 25e journée. Une victoire qui assure à Toulouse sa qualification pour les phases finales. 

Résumé du match :

 

Si Toulouse a mis du temps pour prendre les devants dans ce match c’est surtout la faute à sa maladresse et son manque de réalisme. Ultra dominateurs et joueurs les Toulousains ont mis un moment pour profiter d’une possession de balle largement en leur faveur. C’est même Clermont qui prend les devants grâce à un essai plein d’opportunisme de Camille Gérondeau lors de la seule incursion de l’ASM dans les 22 adverses en première mi-temps (18e). Heureusement pour eux, les locaux ont finalement trouvé le chemin de l’en-but grâce à Picamoles (26e) puis Fickou (32e). A la mi-temps, Toulouse est devant et Clermont ne reviendra plus. Le deuxième acte est plus haché avec l’arrivée de la pluie. Des conditions difficiles qui n’empêchent pas les Toulousains de célébrer les joueurs qui quitteront le club à la fin de la saison. Tour à tour, Flynn puis Picamoles sortent sous les ovations du public alors qu’Harinordoquy et Clerc profitent eux des applaudissements après quatre-vingts minutes pleines. Seul Peceli Yato donnera quelques frayeurs aux supporters avec une percée qui aurait très bien pu finir par un essai… si le Fidjien n’avait pas laissé échapper le ballon tout seul. Résultat : une victoire 22-11 méritée et une qualification pour les phases finales du Top 14 pour Toulouse.

 

Le tournant du match : l’essai de Picamoles, 26e

 

Avant cela, les Toulousains semblaient ne pas pouvoir marquer. À l’initiative de nombreux mouvements d’envergure, Toulouse n’arrivait pas à trouver le chemin de l’en-but. Jusqu’à cette mêlée à la 26e minute. A cinq mètres de la ligne, le futur joueur de Northampton démarre derrière son pack, prend trois joueurs sur le dos et arrive quand même à aplatir. Comme régulièrement depuis sept qu’il est au club, Louis Picamoles aura donc montré la voie à ses coéquipiers.

 

L’essai du match : Gaël Fickou, 32e

 

A l’occasion de l’une des rares attaques clermontoises dans le camp toulousain en première mi-temps, Brock James tape une chandelle à l’entrée des 22m. L’ailier toulousain Paul Perez récupère le ballon et part de l’autre côté. En trois passes, les locaux vont traverser tout le terrain. Perez, Fritz, Médard puis Fickou toucheront le ballon. Les passes sont dans le timing et la défense est dépassée. Gaël Fickou prendra finalement de vitesse Noa Nakaitaci et Nick Abendanon pour aplatir le deuxième essai du stade.

 

L’homme du match : Maxime Médard

 

Si l’après-midi était réservée aux joueurs qui quittent le club, c’est bien Maxime Medard qui s’est illustré sur le terrain. Très disponible, l’arrière toulousain a été dans tous les bons coups. Il n’a pas hésité à venir régulièrement s’intercaler dans la ligne, transperçant la défense clermontoise tout en faisant jouer ses coéquipiers. Même son jeu au pied aura permis au Stade de se remettre dans l’avancée. Il n’aura manqué qu’un essai à Médard pour que la prestation soit parfaite.

 

La stat : 21

 

C’est le nombre de points laissés au pied par chaque équipe. Onze du côté clermontois, dix pour les Toulousains. Une maladresse qui n’a pas empêché Toulouse de l’emporter mais qui peux laisser des regrets à Clermont.

 

Les meilleurs :

A Toulouse : Médard, Picamoles, Harinordoquy, Fritz, Fickou.

 

A Clermont : James, Jedrasiak, Gérondeau.

 

 

 

A TOULOUSE, dimanche 16h30

Arbitre : M. Gauzère (CBL)

18831 spectateurs

 

Evolution du score : 0-3, 0-8, 5-8, 8-8, 13-8, 13-11 (MT) 16-11, 19-11, 22-11.

 

TOULOUSE > 2E Picamoles (26e), Fickou (33e) ; 4P McAlister (31e) Bézy (46e), Fritz (65e), Doussain (80e).

Blessé :

 

CLERMONT > 1E Gérondeau (19e) ; 2P James (3e, 40e).

Carton jaune : Strettle (15e antijeu)

Blessé :

 

 

BUTEURS McAlister 0T/2 , 1P/1; Bézy 1P/3, Fritz 1P/1, Doussain 1P/1 ; James 2P/3, 0T/1, Fernandez 0P/2.

 

TOULOUSE 15. Médard ; 14. Clerc, 13. Fritz (22. David 72e), 12. Fickou, 11. Perez ; 10. McAlister (21. Doussain 67e), 9. Bézy ; 7. Harinordouy, 8. Picamoles (19. Galan 55e), 6. Dusautoir (cap.) (20. Gray 73e) ; 5. Tekori, 4. Maestri (18. Lamboley 62e) ; 3. Johnston (23. Aldegheri 62e), 2. Flynn (16. Tolofua 55e), 1. Steenkamp (17. Baille 62e).

 

 

CLERMONT 15. Abendanon ; 14. Strettle, 13. Davies, 12. Stanley, 11. Nakaitaci ; 10. James (22. Fernandez 47e), 9. Radosavljevic (21. Sanga 6e – 11e ; 72e) ; 7. Lapandry (cap.), 8. Gérondeau (20. Yato 47e), 6. Kolelishvili (19. Iturria 67e) ; 5. Jedrasiak (18. Vahaamahina 60e), 4. Van der Merwe ; 3. Ric (23. Simutoga 75e), 2. Ulugia (16. Van der Westhuizen MT), 1. Domingo (17. Chaume 60e).

 

Par Lucas Vola et Léo Faure

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir