Top 14 : le récap de la 25e journée

  • Top 14 : le récap de la 25e journée
    Top 14 : le récap de la 25e journée
Publié le / Mis à jour le

Des gros matchs, des hommages et de belles performances. Encore une fois cette journée de Top 14 nous a offert un beau spectacle. Tour d'horizon.

Le match : Toulouse 22 - 11 Clermont

Plus que sportive, c'est surtout la portée symbolique qui a rendu ce match spécial. Face à Clermont, le Stade toulousain a certainement joué son dernier match de la saison à Ernest-Wallon. Une dernière rencontre à domicile pour des joueurs comme Louis Picamoles, Imanol Harinordoquy ou encore Vincent Clerc qui quitteront tous le club à la fin de la saison soit pour en rejoindre un autre, soit pour raccrocher les crampons. L'occasion de lescélébrermes après le match. Une rencontre que les Toulousains ont d'ailleurs remporté avec la manière face au leader clermontois, leur assurant une nouvelle qualification pour les phases finales du championnat.

Le joueur : Matthew Clarkin

Encore un joueur qui quittera son club à la fin de la saison (retraite) et qui vient de jouer son dernier match à domicile. Sauf que cette fois, l'histoire est encore plus belle. A la 53e, le troisième ligne sort sous l'ovation du public de Chaban-Delmas. L'UBB domine le match et on pense qu'on ne reverra plus le capitaine. Mais une vingtaine de minutes plus tard, Loann Goujon se blesse et Matthew Clarkin est de nouveau envoyé sur la pelouse (78e). Un retour conclu en beauté puisque c'est lui qui s'écroulera dans l'en-but briviste à la 80e offrant le point de bonus à son équipe. Cerise sur le gâteau, il réussira même la transformation. Une bien belle sortie.

L'équipe en hausse : Montpellier

Déjà vainqueurs de la challenge cup, les Montpelliérains visent le doublé. Face à Toulon, dimanche, les hommes de Jake White ont prouvé qu'ils en avaient largement les armes. Une victoire 36-21 dans un match agréable et rythmé. Chaque semaine, le MHR s'impose un peu plus comme un concurrent très serieux pour la victoire finale. Prochaine objectif : se qualifier directement pour les demi-finales et offrir une semaine de repos aux organismes usés.

L'équipe en baisse : Le Stade français

Vivement la saison prochaine pour les Parisiens. Le Stade français qui avait déjà subi une déconvenue à Clermont la semaine dernière, s'est de nouveau fait peur contre Agen. Les champions de france en titre sont passés à deux doigts de perdre à domicile contre le dernier du championnat. Seule une pénalité de Jules Plisson à la dernière minute leur a permi de décrocher cette victoire. Définitivement une saison à oublier pour Gonzalo Quesada et ses hommes.

Un point sur le classement : 

Il reste encore beaucoup d'enjeu pour la dernière journée. Si avec sa victoire contre Toulon le MHR a repris la deuxième place, son déplacement au Racing la semaine prochaine s'annonce dangereux. Une défaite pourrait leur faire perdre cette place de dauphin au profit du RCT qui reçoit Bordeaux-Bègles. Pour Toulon, pas de calculs, il faut gagner, de préférence avec le bonus.

Mais l'UBB aussi espère la victoire pour arracher la 6e place. Un scénario peu probable puisqu'il faudrait que Castres fasse un faux pas à domicile contre le Stade français qui est décevant depuis deux semaines. 

Enfin, dernier point chaud, la 4e place convoitée par Toulouse. Les joueurs d'Ugo Mola espère encore recevoir le barrage à Ernest-Wallon. Pour cela il faudra gagner à Grenoble et surtout que le Racing se fasse accrocher par Montpellier. Pas impossible.

Par Lucas Vola

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir