Première série : le renouveau montréjeaulais

  • Première série : le renouveau montréjeaulais
    Première série : le renouveau montréjeaulais
Publié le , mis à jour

Après une année de mise en sommeil, le groupe seniors repart au sein de la compétition territoriale. Deux équipes seront normalement engagées sous la direction de Jean-Pierre Antichan et de Cédric Dubosc.

À Montréjeau, on savoure, on respire à pleins poumons. Après une année mise en sommeil, le groupe seniors va reprendre ses activités ovales. Les dimanches seront de nouveau animés du côté de l’avenue escarpée Salvador-Allende, le rectangle vert de l’US Montréjeau-Gourdan-Polignan, coincé entre le lac et le golf. L’an passé, à pareille époque, le pouls de la structure battait à peine, les forces vives du club étaient à la recherche d’oxygène. Un exode de joueurs vers les clubs du comité voisin d’Armagnac-Bigorre a sérieusement ébranlé l’équilibre de l’USMGP. Malgré la chaleur de l’été, cette hémorragie de joueurs n’a pu être jugulée.

C’est la mort dans l’âme que le comité directeur a été dans l’obligation d’officialiser auprès des instances territoriales, le forfait général des deux équipes seniors qui devaient évoluer en Honneur, l’élite régionale. Sensibilisée par les problèmes montréjaulais, la commission des épreuves de Midi-Pyrénées a accepté la demande des dirigeants commingeois qui se sont engagés à repartir en Première Série pour l’exercice 2016-2017. Malgré l’inactivité de l’équipe seniors, le club conservait son école de rugby et ses équipes de jeunes (cadets juniors) en entente avec Saint-Gaudens et Boulogne-sur-Gesse au sein du rassemblement du Haut-Comminges, ce qui a permis à un noyau de dirigeants d’entretenir et une activité ovale sur la localité. Des dirigeants qui justement n’ont pas ménagé leurs efforts pour reformer un groupe seniors.

Antichan et Dubosc entraîneurs

moins que l’on puisse dire et écrire, c’est qu’ils sont parvenus à leurs fins. L’assemblée générale du 13 mai, suivie par une centaine de personnes, confirmait le renouveau de la tunique rouge et noire. Un nouveau bureau a été élu dont la présidence a été confiée à René Grand, leader de cette volonté de renaissance. « Le but est de pérenniser le club en mettant au point un nouveau mode de fonctionnement. L’accent sera mis sur la convivialité, la communication et la solidarité », déclare-t-il. Dans sa tâche, René Grand sera épaulé par trois vice-présidents, Patrick Capelle pour le sportif, Jean-Dominique Adoue pour l’administratif et Jean-Luc Soueix pour la partie finance.

Quant au staff, il sera composé de l’enfant du Pays, Jean Pierre Antichan qui incarne l’ADN du rugby montréjaulais. Il sera épaulé par l’ancien pilier tarbais et lannemezannais, Cédric Dubosc. Les deux techniciens se connaissent parfaitement puisqu’ils ont mené Lannemezan, au titre national de Fédérale 3 en 2004. Ils vont gérer un effectif pléthorique qui va permettre la création de deux équipes. Il se murmure que certains expatriés de la saison passée seraient sur le retour. Après la profondeur des ténèbres, l’USMGP revoit la lumière, les glorieux anciens peuvent être rassurés. Au sein de ce championnat de Première Série, ils retrouveront Foix et Lavelanet, des adversaires historiques.

Par Eric Sentucq avec D.N.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?