Bordeaux au bout du suspens...

  • Bordeaux au bout du suspens...
    Bordeaux au bout du suspens...
Publié le , mis à jour

Après leur titre en Espoirs, les Girondins disposent de Colomiers en finale Alamercery.

Les Girondins ont remporté une victoire sans contestation aucune avec une belle ligne d’attaque face à une équipe columérine plus forte devant. Les coéquipiers du numéro 9 de l’UBB Germain, l’homme du match, ont joué sur leurs points forts. Contre le vent, les Bordelais portaient le ballon dans le sillage de leur maître à jouer Germain. Celui-ci en repli à la réception d’un coup de pied d’occupation, relançait, slalomait dans la défense, accélérait pour filer et marquer l’essai (7e)près des poteaux. Les Columérins réagissaient avec leur demi de mêlée à la baguette, jouant avec ses avants pour fixer la défense adverse et la mettre à la faute. Deleuze réduisait l’écart (22e). Les deux camps se rendaient coup pour coup avec une meilleure fin de première mi-temps des Haut-Garonnais échouant sur la ligne d’essai (33e). Après la reprise, l’UBB remettait du pressing avec ses lignes arrières. Germain se faisait la belle (42e) mais était repris par la défense. Colomiers remettait du jeu avec ses avants pour se rapprocher des lignes. La défense adverse fixée, Dubreuil effectuait une passe au pied pour profiter du surnombre. Cazelles en bout de ligne marquait l’essai (49e). Deleuze transformait et Colomiers passait devant au score.

Quand tout bascule...

Le jeu a basculé lors du passage en mêlées simulées (53e) à cause de blessures côté UBB. Les Girondins plus mobiles accélérèrent le jeu compliquant la tâche des Columérins. Foubet par deux fois concrétisait au tableau d’affichage cette domination territoriale (55e, 61e). Le deuxième ligne columérin Peysson écopait d’un carton blanc (60e). Les détails prenaient de l’importance pour les deux camps. Un écran illicite sur une attaque du centre Dulon, permettait à Deleuze le buteur de Colomiers d’égaliser (63e). L’UBB remettait la gomme pour venir occuper le camp adverse. Après des mêlées proches des lignes, les Bordelo-Béglais allaient prendre le score. Germain démarrait derrière sa mêlée, le centre Dulon venait se proposer avec une course prenant en défaut la défense columérine et marquait l’essai (67e) de la victoire. Colomiers remettait du cœur à l’ouvrage pour tenter d’égaliser mais l’UBB restait sur ses acquis et s’offrait une belle récompense. Jean-Michel Lacombe

Bordeaux-Colomiers : 23-16

À Bon Encontre - Dimanche 15h30 - Bordeaux-Bègles bat Colomiers 23-16 (10-6). Arbitre : M. Chiodi-Schroeder (Périgord-Agenais). 700 spectateurs.

Bordeaux-Bègles : 2E Germain (7e), Dulon (67e) ; 2T; 3P (25e, 55e, 61e) Foubet.

Colomiers : 1E Cazelles (49e) ; 3P (23e, 28e, 63e) Deleuze. Carton blanc : Peysson (60e).

BORDEAUX-BÈGLES : 15. Borie ; 14. Ellisalde, 13. Dulon, 12. Bouscasse, 11. Saulière ; 10. Foubet, 9. Germain (cap.) ; 7. Gue, 8. Delage, 6. Darrelatour ; 5. Brosse, 4. Sanvicente ; 3. Lançon (puis 17. Bertheau m.t.), 2. Renaud, 1. Margiela. Sont entrés en jeu: 16. Marty,18. Dublanc. Non entré en jeu : 19. Lima, 20.Dulucq.

COLOMIERS : 15. Dutrieux ; 14. Raux, 13. Rascalou, 12. Moefana, 11. Mira ; 10. Deleuze, 9. Dubreuil ; 7. Longué, 8. Sastourne-Arrey, 6. Pacheco ; 5. Coadou, 4. Peysson ; 3. Bertolino, 2. Jutge, 1. Decaux. Sont entrés en jeu: 16; Biscous, 17. Espinasse, 18. Marty, 19. Perez, 20. Cazelles, 21. Lancelot, 22. Diaz.

Les meilleurs À Bordeaux-Bègles, Germain, Dulon, San Vicente; à Colomiers, Dubreuil, Jutge, Coadou.-

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?