Les absents ont toujours tort

  • Les absents ont toujours tort
    Les absents ont toujours tort
Publié le , mis à jour

Beaucoup de joueurs vont être réquisitionnés par leurs sélections pour les tournées de juin. Ce qui risque de faire mal à certains clubs du Top 14.

 

Alors que la Ligue Nationale de Rugby a un accord avec la FFR pour laisser les joueurs internationaux disputés les phases finales du Top 14 avec leurs club pendant la tournée, les autres fédérations internationales ne se plient pas aux calendrier des compétitions nationales.

En France, cette année, Toulon, le Racing 92, Clermont, Castres ou Bordeaux sont concernés par ce cas épineux. Toutes ces équipes vont perdre des joueurs importants. Alors que pour les formations qui ne jouent pas les phases finales, les joueurs risquent d’être appelé en Equipe de France. Tout le monde est concerné par le chamboulement du calendrier du à la Coupe du Monde 2015.

 

Duane Vermeulen, Toulon

 Arrivé à Toulon en provenance des Stormers après la Coupe du Monde 2015, Duane Vermeulen a convaincu tout le monde au RCT. Et son absence lors des phases finales pourrait être préjudiciable pour les hommes de Mourad Boudjellal. Non pas qu’il y a personne pour le remplacer (Armitage, Gorgodze, Manoa), mais tellement son impact est important dans le pack toulonnais. Très habile balle en mains, il arrive facilement à percer les lignes et se trouve souvent au premier soutien. Il est bien sur un très bon plaqueur et défense, bref il est complet. Il doit rejoindre le groupe des Boks le 6 juin pour préparer la triple confrontation contre l’Irlande.

  

Jonathan Davies, Clermont

Le Gallois Jonathan Davies n'échappera pas à la règle et le trois-quarts centre, qui doit quitter Clermont pour rentrer au pays, a disputé dimanche dernier, à Toulouse son 32e et dernier match sous les couleurs auvergnates en tant que titulaire, avant de rejoindre sa sélection pour une tournée et une série de 3 test-matches en Nouvelle-Zélande. «Ce n’est pas une surprise puisque nous le sentions venir depuis un petit moment. Nous ne pouvons pas lui en vouloir, ce n’est pas sa faute. Lorsque nous l’avons fait signer, le calendrier du Top 14 de cette saison n’était pas encore connu, nous ne pouvions pas anticiper et nous protéger de cela», avait déclaré Franck Azéma au moment d’apprendre la nouvelle. Il ne reste plus que trois centre de formation dans l’effectif clermontois, Wesley Fofana, Aurélien Rougerie et Benson Stanley.

  

Luke Charteris, Racing 92

Comme Jonathan Davies, il part à la fin de la saison rejoindre son pays. Warren Gatland a convoqué Luke Charteris pour la triple confrontation face à la Nouvelle-Zélande. Et dans le même temps le Racing 92, qui joue sur tous les tableaux cette saison, perd son deuxième ligne titulaire. C’est dommage car le joueur de 33 ans a réalisé une dernière très belle saison avec les Racingmens, il a même été meilleur plaqueur de la Champions Cup.

 

Richie Gray, Castres Olympique

Avec son frère Jonny, ils forment la deuxième ligne titulaire de l’équipe d’Écosse. Et malheureusement pour Christophe Urios, s’il se qualifie pour les barrages, et c’est bien parti, il sera absent lors d’une éventuelle demi-finale. C’est le cas le moins inquiétant de tous ceux cités. Le futur joueur du Stade Toulousain est une pièce indéboulonnable du paquet d’avants de l’entraîneur Tarnais.

  

Kristoff et Kepu, Bordeaux-Bègles

Si Bordeaux-Bègles se qualifie, ce qui n’est pas sûr du tout, (ils sont à égalité de points avec Castres et se déplacent à Toulon lors de la dernière journée), ils perdront leur deux piliers internationaux, Sekope Kepu, l’international australien et Steven Kitshoff, fraichement appelé avec les Springboks.

Deux pertes très lourdes pour les Girondins car sont plutôt des piliers-joueurs. Le premier est blessé et incertain pour le premier test de l’Australie.

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?