La course aux demi-finales : la chasse au Dauphin

  • La course aux demi-finales : la chasse au Dauphin
    La course aux demi-finales : la chasse au Dauphin
Publié le / Mis à jour le

Ce dimanche, la phase régulière du Top 14 rendra son verdict. Clermont - qui reçoit la Rochelle - est assuré de jouer les demi-finales, pour le reste, le suspens est encore à son comble et cette dernière journée pourrait bien nous réserver son lot de surprises. Qui de Montpellier, du Racing ou de Toulon rejoindra les Auvergnats en demi-finales ? 

Assurés d'être en demi-finales de Top 14 depuis la semaine dernière (leur neuvième en 10 ans), les Clermontois joueront ce dimanche à domicile face à La Rochelle. Sauf cataclysme, les Auvergnats termineront premiers de la phase régulière.

Derrière eux, la place de dauphin reste encore indécise et trois clubs sont encore en course lice pour la récupérer. Solide deuxième depuis la 21e journée, Montpellier semble être le parfait prétendant à cette seconde place.

Mais pour ce dernier match, le MHR se déplace à Colombes pour un choc de titans face au Racing 92. Classés troisièmes, à quatre longueurs des Héraultais, les hommes du duo Labit-Travers pourraient prendre cette place en s'imposant avec le bonus offensif. Pour les Montpelliérains, le point de bonus défensif sera suffisant pour valider leur billet pour le Roazhon Park de Rennes. Une qualification directe qui ferait du bien pour ces deux équipes qui depuis le 13 février ont enchaîné les matchs, soit 15 semaines sans repos. « Si on arrive à terminer deuxième on aura un week-end de repos. On en a besoin, ça fait un moment qu'on joue toutes les semaines. Certaines équipes ont eu le temps de se reposer, pas nous. » déclarait le demi de mêlée de Montpellier, Benoît Paillaugue après le match face à Bordeaux.

« Je serais bien emmerdé si Toulon se qualifiait en demi-finales »

Outre l'opposition entre Franciliens et Montpelliérains, un duel à distance avec Toulon est également de la partie ce week-end. Installé à la quatrième place - à égalité de points avec le Racing -, Toulon reçoit l'Union Bordeaux-Bègles. Défaits à Montpellier la semaine dernière (36-21), les Toulonnais n'ont d'autres choix que de remporter ce match avec le bonus offensif pour espérer prendre cette seconde place. Mais pour le président du RCT, Mourad Boudjellal, une qualification directe en demi-finales serait une situation difficile à gérer « Si on était qualifié directement pour les demi-finales, je me trouverais bien emmerdé. L’an passé, on avait droit à des primes de finale qui étaient illimitées. J’ai donc signé et promis des primes. En septembre, on a décidé qu’elles devaient être d’un même montant maximum. Si je me qualifie en demi-finales et qu’on avait comme mauvaise idée de la gagner, il y a deux solutions : soit je ne paye pas les primes à mes joueurs et j’ai la zizanie, soit je paye les primes à mes joueurs et j’explose le salary cap. Dans ce cas-là, je suis hors la loi. C’est très compliqué. » déclamait le président sur RMC. De plus, un quart de finale à domicile, serait l'occasion d'offrir un dernier match à Bernard Laporte sur la Rade et à des supporters varois trop souvent délocalisés.

Info ou intox ? Quand on connaît la manière dont Boudjellal manie la communication et la compétitivité de l'équipe et de leur entraîneur, on a du mal à croire que les Toulonnais ne vont pas tout faire pour accéder à ces demi-finales.

Classement avant la 26ème journée

1. Clermont 83 points

2. Montpellier 81 points

3. RC Toulon 77 points

4. Racing 92 77 points

 

Prochaines rencontres (Dimanche 5 juin) :

Clermont – La Rochelle (20h45)

Racing 92 – Montpellier (20h45)

RC Toulon – Union Bordeaux Bègles (20h45)

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir