Harrison, la touche Black

  • Harrison, la touche Black
    Harrison, la touche Black
Publié le , mis à jour

Dans le cadre de « la saga des tournées » nous vous présentons un joueur à découvrir chaque jour. Eddie Jones a fait appel à Teimana Harrison pour jouer contre le Pays de Galles en amical, dimanche dernier à Twickenham (victoire 27-13). Une juste récompense. Le troisième ligne a été très vue avec Northampton cette saison.

La saison 2015/16 a été sans aucun doute la meilleure saison pour Teimana Harrison. Le néo-zélandais de 24 ans est devenu un titulaire régulier dans la XV Jim Mallinder, le manager des Saints. Avec ses performances impressionnantes, Eddie Jones a fait appel à lui pour la tournée estivale de l'Angleterre en l'Australie. 

Le puissant numéro huit a été nommé « Breakthrough Player », par les supporters à la fin de la saisonn mais aussi joueur du Mois en Premiership.

Né à Opotiki sur une île du Nord de la Nouvelle-Zélande, Teimana a été repéré par Dylan Hartley en 2011, lorsque l'Angleterre a visité son ancienne école, Rotorua Boys, lors de la Coupe du Monde de Rugby 2011. "Il y a un ancien entraineur que j'ai connu qui s'appelle Gordon Hunt là-bas, qui a coaché les Rotorua. Il m'a envoyé un e-mail où il me disait : il y a un jeune très bon joueur, qui possède un passeport anglais grâce à son père. Il désire rentrer en Angleterre pour jouer au rugby. Viens le voir et regarde le jouer, c'est notre capitaine. » déclairait après le match face aux Gallois, le capitaine du XV de la Rose à Sky Sports.

Teimana a été également capitaine de l’High School Rotorua Boys durant sa scolarité .  L'une des plus grandes écoles de rugby de Nouvelle-Zélande, il y a des anciens comme les internationaux All Blacks Liam Messam et Craig Newby qui sortent de cette institution.

Il a rejoint les Saints en tant que membre de l'académie senior à la fin de l'année 2011 avant de faire la transition vers l'équipe première en 2012. Ses débuts sont venus contre les Wasps plus tard cette même année. « Je savais qu'il pourrait jouer avec Northamton. Mais je n'ai jamais prédit qu'il allait porter les couleurs de l'Angleterre. Je suis vraiment fier de lui » continuait le talonneur.

Très habile balle en main, il est aussi très difficile à mettre à terre. C'est l'une de ses forces. La triple confrontation face à l'Australie pourrait réveler un nouveau talent à l'Angleterre, qui en possède déjà beaucoup.

Par Philippe Peronne

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?