Bayonne retrouve le Top 14 !

  • Bayonne retrouve le Top 14 !
    Bayonne retrouve le Top 14 !
Publié le , mis à jour

Dans un match longtemps sans essai, Bayonne a su faire la différence grâce à son buteur Bustos Moyano et rejoint Lyon dans l'ascenseur vers le Top 14 (21-16).

Résumé du match :

Ce fut une vraie finale dès les premières minutes. Du rythme, du jeu et une grosse débauche d'energie des deux côtés en première mi-temps. Cependant, les deux finalistes commettaient beaucoup de fautes et au jeu des pénalités, Martin Bustos Moyano réussi un sans faute. Après 40 minutes les Bayonnais menaient 18 à 6. On attendait une grosse deuxième période de la part des Aurillacois, surtout lorsque les Basques se sont retrouvés à quatorze (deux cartons jaunes de suite et une infériorité numérique de la 40e à la 68e). Ce fut le cas avec une grosse pression récompensée trop tard (à deux minutes de la fin) par un essai qui finalement compte pour l'honneur (21-16).

Le tournant du match :

Trente huitième minute. Aurillac se retrouve à cinq mètres de l'en-but bayonnais. Malgré de longues séquences de jeu, les coéquipiers de Maxime Petitjean commettent un en-avant et perdent le ballon. Deux minutes plus tard, le demi de mêlée aurillacois tente une pénalité pour revenir à 18-9 mais sa tentative échoue à gauche des poteaux. Les Auvergnats ont laissé passer leur chance.

L'homme du match : Martin Bustos Moyano

Contrairement à son homologue Maxime Petitjean, Martin Bustos Moyano a réussi un quasi 100% cette après-midi. Un sept sur huit et une très grande activité dans le jeu a envoyé tout le peuple de Bayonne en Top 14.

Fiche technique :

A Toulouse – Samedi 16h15

Arbitre : M. Lafon (LY)

18 750 spectateurs

Evolution du score : 3-0, 6-0, 9-0, 9-3, 12-3, 15-3, 15-6, 18-6 (MT) 18-9, 21-9, 21-16 (score final).

 

BAYONNE : 15. Bustos Moyano ; 14. Poki, 13. Thiery (21. Whitelock, 35e), 12. Lovobalavu, 11. Jané ; 10. Du Plessis, 9. Rouet ; 7. Chouzenoux, 8. Van Lill (19. Marmouyet, 50e), 6. Monribot (cap.) ; 5. Gayraud (Huete, 68e), 4. Huete (18. Taele, 57e) ; 3. Choirat (23. Peikrishivli, 13e), 2. Arganese (16. Labouyrie, 60e), 1. Iguiniz.

Non entrés en jeu : 17. Ayarza, 20. Cassang, 22. Tisseron.

Points : 7P Bustos Moyano (5e, 11e, 13e, 22e, 30e, 36e, 63e)

Cartons jaunes : Whitelock (40e+2), Taele (58e)

Blessés : Choirat (commotion), Thiery (jambe), Huete (commotion)

AURILLAC : 15. McPhee ; 14. Luatua, 13. Lilomaiava, 12. Sharikadze (21. Kemp, 5e-12e-69e), 11. Gaston (22.  Valentin, 50e) ; 10. Petitjean (cap.), 9. Boisset (20. Nanette, 63e) ; 7. Roussel, 8. Nouhaillaguet (18. Briatte, 50e), 6. Maituku (19. Vialle, 76e) ; 5. Datunashvili, 4. Maninoa ; 3. Tokeiaho (23. Alvès, 32e-40e-68e), 2. Leiataua (16. Pélissié, 52e), 1. Fournier (17. Escur, 52e).

Points : 1E McPhee (79e), 1T Petitjean (79e), 3P Petitjean (16e, 34e, 52e).

 

Buteurs : Petitjean : 3P/6, 1T/1 ; Bustos Moyano : 7P/8 ; Jané : 0DG/1.

Les meilleurs : Bustos Moyano, Chouzenoux, Monribot, Van Lill, Gayraud, Arganese ; Lilomaiava, Maituku, Tokeiaho, Roussel.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?