Gonzalo Quesada, l’homme affectif

  • Gonzalo Quesada, l’homme affectif
    Gonzalo Quesada, l’homme affectif
Publié le , mis à jour

Argentin de France 1/6 - Le XV de France s’envole pour sa tournée en Argentine jeudi 9 juin. L’occasion pour nous de mettre à l’honneur ces Argentins qui ont marqué le rugby français. De part leur jeu mais aussi leur talent d’entraîneur. C’est Gonzalo Quesada, l’actuel manager du Stade français, qui débute cette série ce lundii.  

C’était le 13 juin 2015 face à Clermont. Le Stade français remporte son quatorzième bouclier de Brennus au Stade de France devant plus de 79 000 spectateurs. Et la dernière fois que les Parisiens avaient levé ce trophée c’était en 2007. Mais depuis, Gonzalo Quesada est arrivé aux commandes de cette équipe, en perte de vitesse dans le championnat depuis quelques années. Il s’est illustré comme un vrai maître à penser. Lors de la Nuit du rugby 2015, l’encadrement parisien a d’ailleurs été élu meilleur staff de Top 14 de la saison 2014-2015.

 

Quesada au Racing

 

 

Mais avant d’atteindre le Stade français, l’Argentin de 42 ans est notamment passé par le Racing. Deux années au sein du club ciel et blanc durant lesquelles il a notamment entraîné, Henry Chavancy, le centre de 28 ans. Et autant dire qu’il en garde un bon souvenir « C’est un homme qui utilise beaucoup l’affectif avec ses joueurs. Gonzalo essaie au maximum de connaître la personnalité des gars qu’il entraîne. » Pourtant, passer derrière Pierre Berbizier au Racing « n’était pas chose facile » admet Henry Chavancy. Et si humainement, il admet aussi avoir passé une saison « extraordinaire », pas plus de trois mois après sa prise de fonction, Gonzalo Quesada savait qu’il n’allait plus être au club, remplacé par le duo Travers et Labit.

 

Du joueur à l'entraîneur

 

Il est donc parti au Stade français. Club qui n’allait plus bien depuis quelques années. Depuis leur dernier bouclier de Brennus en 2007, le club n’arrivait plus à relever la tête. Le Puma avait donc toutes les cartes en mains pour faire redresser les rose et bleu. A Henry Chavancy de remarquer d’ailleurs que le travail de ce dernier au sein du club champion de France en titre a beaucoup joué : « Depuis que Gonzalo est arrivé au club, on sent sur le terrain que les parisiens se sont constitués comme une vraie bande de potes qui joue ensemble ». En arrivant au Stade français en tant qu’entraîneur, le natif de Buenos Aires est retourné à ses premiers amours. Dans ce club il a été joueur et même finaliste du Championnat de France en 2005. Avant d’intégrer le Stade français, Gonzalo Quesada est passé par plusieurs autres clubs français pendant sa carrière de joueur. A savoir le RC Narbonne (1999-2002), l’AS Béziers (2002-2004), la Section Paloise (2005-2006). Et avant de retourner faire une pige en Argentine, il est passé par le RC Toulon en 2006-2007.

 

Par Jessica Fiscal.

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?