A la croisée des chemins

  • A la croisée des chemins
    A la croisée des chemins
Publié le , mis à jour

Encore éliminé en quart de finale, Savoie Féminines souhaite se rapprocher du SO Chambéry.

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Savoie Féminines. Comme d’habitude, l’équipe a terminé bien placé, première de sa poule, avec une seule défaite. Comme d’habitude, elle s’est qualifiée aisément pour les trente-deuxièmes de finale. Et comme d’habitude, elle s’est inclinée en quarts de finale, pour la troisième saison consécutive, cette fois face au Stade français, futur finaliste. Les Savoyardes ne rejoindront pas en Armelle-Auclair leurs voisines de Sassenage et de Grenoble Université. Mais elles vont se rapprocher du SO Chambéry, dont elles partagent déjà le terrain. Créée en 2000, l’entité, qui rassemble les forces vives féminines du département, est sur la corde tous les ans. Si le lycée Monge, à Chambéry, a remporté le titre de championne de France cadettes UNSS au printemps, sous la direction de Jocelyne Grand-Laboret, le club voit régulièrement ses meilleurs éléments partir, et il peine à recruter. Depuis plusieurs mois, des discussions ont été entamées avec le club pour un rapprochement espéré dans quelques semaines.

« Ils nous ont tendu la main »

À l’initiative de la création de l’équipe il y a seize ans, le président du comité de Savoie, Hervé Barthélémy, qui laissera la présidence fin juin, aimerait que le club chambérien prenne soin de la structure. « Nous avons une réunion le 14 juin, explique le dirigeant. En principe, le Soc devrait prendre la section féminine sous son aile. Ils nous ont tendu la main. Il reste à finaliser les choses pour continuer sur de bonnes bases. »

La suite devrait s’écrire sans les dirigeants historiques de Savoie Féminines, Hervé Barthélémy et Jocelyne Grand-Laboret notamment. Avec trente-trois seniors, treize moins de 18 ans, et une formation reconnue, il devrait être possible d’écrire un nouveau beau chapitre.

Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?