State of Origin : le premier test analysé par Laurent Garnier

  • State of Origin : le premier test analysé par Laurent Garnier
    State of Origin : le premier test analysé par Laurent Garnier
Publié le

Spécialiste du rugby à XIII australien, ex coach de Carcassonne, actuellement à Palau, consultant sur Bein, Laurent Garnier livre son analyse sur ce premier test.

Ce premier test, que retenez –vous de cette victoire du Queensland ?

Tout d’abord, ce fut un match d’une grande qualité technique. Un match marqué par la pertinence et la qualité des deux blocs défensifs. Une rencontre où il y a eu un minimum de fautes. Le rythme imposé par les deux équipes était tout simplement impressionnant. Le temps de jeu a fait exploser les statistiques. Sur la physionomie du match, la victoire du Queensland est logique lorsque ce dernier a l’avantage du score, il est plus que jamais redoutable. Les « Queenslanders » ont cette faculté à bien gérer les matchs même si l’écart au score est bien minime.

Comment expliquez –vous ce score de 6-4 ?

Il interpelle bon nombre de personnes L’analyse est simple. La Nouvelle-galles-du Sud (les blues) a pris le dessus sur le pack du Queensland qui dans l’ensemble est vieillissant. Les « blues » ont gagné la bataille du milieu, mais, ils n’ont pas réussi à trouver la transition dans le jeu de ligne. La charnière n’a pas bonifié le jeu de ses avants, ce qui a facilité la tâche des « Marroons ». Ces derniers ont passé une majeure partie de la rencontre à défendre, mais ils ont réussi à trouver la faille dans la défense adverse et ce avec un ratio inférieur de possession de balles. Il faut souligner aussi la fébrilité de certains joueurs des « Blues ». Dans le dernier quart d’heure, ils ont joué à l’envers. Nous avions même l’impression qu’ils avaient un retard de vingt points à combler. Le Queensland mène 1 à 0, mais ce n’est pas pour autant qu’il va remporter le deuxième test.

Justement, le 22 juin prochain qui est le favori ?

Dans l’intérêt de l’épreuve afin d’entretenir le suspense, il serait bien que la Nouvelle-galles du Sud prenne sa revanche. Je pense que les « Blues » en sont capables. Ils vont retenir les leçons de cette défaite, je ne pense pas qu’ils réitèrent les mêmes fautes. De plus, ce State of Origin, c’est le dernier du pilier Paul Gallen qui au sein des Blues est une véritable icône. Toute l’équipe va se mobiliser pour lui offrir une sortie digne de sa carrière. Ce deuxième test va promettre son lot de suspense et d’émotion.

La fiche technique

A Sydney (ANZ Stadium, mercredi 1 juin) Queensland (Marroons) bat New South Wales (Blues) 6-4 (6-4).
Arbitres : G Sutton, B Cummins, spectateurs 80 251 spectateurs.

Queensland : 1 E GagaÏ (37e), 1 P Thurston (15e).

Nouvelle –Galles –du Sud : 1 E Cordner (25e).

Queensland- Boyd ; Oates, Inglis, O’ Neill, Gagaï; (o) Thurton, (m) Cronk; Parker; Thaiday, Gilett; Myles, Smith, Scott. Sont entrés en jeu : Morgan, Mc Guire, Guerra, Papalii.

Nouvelle-Galles –du Sud – Moylan ; Ferguson, Jennings, Morris, Mansour ; (o) Maloney, (m) Reynolds ; Bird ; Jackson, Cordner ; Gallen, Farah, Woods. Sont entrés en jeu : Walker, Tamou, Klemmer, Fifita.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?