Vermeulen, la star de cette fin de saison

  • Vermeulen, la star de cette fin de saison
    Vermeulen, la star de cette fin de saison
Publié le , mis à jour

Depuis son départ de Toulon qui a vite fait polémique, Vermeulen est sous le feu des projecteurs en Afrique du Sud. Sa présence reste indispensable dans le XV Springboks.

Arrivé à Toulon en provenance des Stormers après la Coupe du Monde 2015, Duane Vermeulen a convaincu tout le monde au RC Toulon. Et son absence lors des phases finales pourrait être préjudiciable pour les hommes de Mourad Boudjellal. Non pas qu’il n’y a personne pour le remplacer (Armitage, Gorgodze, Manoa), mais tellement son impact est important dans le pack toulonnais. Très habile balle en mains, il arrive facilement à percer les lignes et se trouve souvent au premier soutien. Il est bien sur un très bon plaqueur et défenseur, bref il est complet. Il a rejoint le groupe des Boks le 6 juin pour préparer la triple confrontation contre l’Irlande. La question a fait débat quelque jours quant à sa présence à Toulon pour les phases finales. Dans son contrat il y a écrit qu’il peut jouer les tests matchs.

Sa relation avec Coetzee

La relation entre Allister Coetzee et Duane Vermeulen n’est pas nouvelle. Le sélectionneur des Boks l’a connu aux Stormers, où il a donné le brassard de capitaine au numéro 8 lors de la saison 2015. Vermeulen est parti pour Toulon et Coetzee est allé coacher au Japon, les deux hommes se retrouvent pour unir leurs forces avec les Springboks. «Ca fait longtemps que je le connais. Je comprends bien ses méthodes et les visions qu’il veut atteindre », a déclaré le joueur du RCT aux journalistes au Cape Town Stadium mardi. « C’est agréable de travailler avec lui à nouveau. Il a encore la passion, sa vision pour le rugby Springboks est bonne » continue-t-il.

Coetzee est à la base, réputé pour produire un style de jeu assez conservateur, défensif. Cependant, dans des interviews récentes, l’entraîneur a reconnu la nécessité de faire évoluer son style de jeu et Vermeulen a déjà noté une différence d’approche aux Boks. « Il y a beaucoup de choses qui ont changé. » Coetzee va commencer sa carrière d’entraîneur international avec une série de trois essais contre l’Irlande ce mois-ci. Le premier test est prévu à Newlands samedi, suivi d’un à Johannesburg (18 Juin) et le dernier à Port Elizabeth (25 Juin).

Pas de regrets pour le brassard

Duane Vermeulen n’a aucun regret de ne pas avoir le brassard de capitaine Springbok et soutient pleinement le nouveau chef Adriaan Strauss. Le numéro 8 ans de 29 ans était un bon candidat pour devenir le futur capitaine, mais finalement il a été décidé que le capitaine national devrait être basé en Afrique du Sud. «Je n’ai pas de problème avec le brassard de capitaine. Ce sont les entraîneurs qui choisissent.», a déclaré Vermeulen.

Francois Louw, qui joue à Bath, était un autre candidat possible. Mais finalement le choix s’est porté sur Adriaan Strauss (30 ans, 54 sélections).

« Adriaan est un bon capitaine. Il était capitaine des Cheetahs et maintenant des Bulls. Il sait comment les choses fonctionnent au niveau international, donc je le soutient à 100%. » conclue le joueur de Toulon.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?