Ouedraogo : « Nous n’aurons pas de seconde chance »

  • Ouedraogo : « Nous n’aurons pas de seconde chance »
    Ouedraogo : « Nous n’aurons pas de seconde chance »
Publié le

Le troisième ligne du club de Montpellier, Fulgence Ouedraogo, s’est exprimé sur le futur barrage de Top 14 qui arrive face à Castres. Autant dire que ce match ne va pas s’avérer facile...  

Ce match face à Castres devient un classique pour vous, vous souvenez vous de toutes vos confrontations ?

Fulgence Ouedraogo : « Malheureusement, je m’en souviens oui. Car beaucoup ont été à notre défaveur. C’est un peu un classique des phases finales, donc on espère changer la donne cette fois-ci. »

 

C’est un mauvais tirage pour vous ?

FO : « Il n’y a pas de bons ou mauvais tirage à vrai dire. C’était soit Toulouse soit Castres et à ce niveau de la compétition c’est la même chose. »

 

Jouer ce barrage à domicile peut être un avantage ?

 

 

FO : « C’est une première pour nous, j’espère que cela va nous pousser à produire de belles choses. »

 

Avez-vous le sentiment que c’est l’équipe qui vous a le plus embêter cette année ?

 

FO : « La façon dont Castres joue pose beaucoup de problèmes à de nombreuses équipes. Mais c’est aussi la façon que cette équipe a à manœuvrer le jeu. Ils ont un bon jeu au pied.»

 

Au vue de la performance que vous avez fournis face au Racing dimanche, ce match face à castres n’est pas le match de trop ?

 

FO : « On a senti un coup de mou face au Racing c’est vrai. Mais en récupérant en début de semaine, on espère être frais pour ce barrage. »

 

Qu’en est-il de l’ambiance avant ce match ?

 

 

FO : « L’ambiance n’a pas forcément changé au sein du groupe. On a déjà eu l’occasion de vivre ça avec le Challenge, on se prépare donc en conséquences. Nous savons que ce sont des matchs à couperets. Nous n’aurons pas de seconde chance. »

 

Propos recueillis par Julien Louis 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?