Du foot à jean-bouin

  • Du foot à jean-bouin
    Du foot à jean-bouin
Publié le , mis à jour

Stade de rugby construit et financé par la mairie de Paris, l’enceinte du Stade français devrait accueillir l’an prochain les matchs de l’équipe du Red Star.

Avant, pour la Ligue nationale de rugby, il y avait les doublons entre le Racing 92 et le Stade français à gérer à l’instant d’établir le calendrier. Désormais, les responsables de la Ligue vont aussi devoir jongler — c’est le cas de le dire — avec les footballeurs du Red Star. Le club de la banlieue nord, actuellement en Ligue 2, a trouvé refuge la saison prochaine au stade Jean-Bouin. La Ville de Paris, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, le Red Star Football Club et le Stade français Paris ont officialisé l’information mercredi matin.

« Solution transitoire »

Déjà en février 2015, lors du huitième de finale de Coupe de France disputé face à l’AS Saint-Étienne, le club audonien avait évolué dans l’enceinte de la porte de Saint-Cloud. « Il s’agit d’une solution transitoire, reconductible un an, en attendant que le Red Star FC retrouve son stade de la Seine-Saint-Denis », précise le communiqué de la Ville de Paris. L’enceinte des « footeux » est effectivement actuellement en rénovation. « C’est une problématique supplémentaire, mais cela ne porte que sur trois week-ends de Top 14 consécutifs, explique Thomas Savare. Nous avons donc fait une demande à la LNR afin de ne pas jouer à domicile sur ces trois dates, de façon à ne pas être en doublon avec le Red Star. Après, si la Ligue ne peut répondre à notre requête, il y aura toujours une possibilité de faire jouer les deux équipes dans le même week-end. Ce sera aux diffuseurs de s’accorder. Mais je suis personnellement plutôt enthousiaste à l’idée d’accueillir le Red Star à Jean-Bouin. On discute avec les dirigeants de ce club depuis presque un an. Leur situation me rappelle un peu les débuts du Stade français qui cherchait aussi un stade. Pour eux, avoir un stade, c’est aussi la possibilité d’avoir de la visibilité. C’est l’un des plus petits budgets de Ligue 2 et je trouve leur parcours assez admirable. » Dont acte.

Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?