Le XV de France bientôt au complet

  • Le XV de France bientôt au complet
    Le XV de France bientôt au complet
Publié le , mis à jour

 Dans la liste des onze joueurs appelés à rejoindre Tucuman ce lundi, la surprise vient de la présence de Kélian Galletier, le troisième ligne de Montpellier, club pourtant qualifié pour les demi-finales. L’autre surprise pourrait venir dès mardi par la nomination au capitanat pour le premier test contre les Pumas de Loann Goujon.  

Affirmer que cette tournée en Argentine est un véritable casse-tête pour le sélectionneur Guy Novès relève de l’euphémisme. D’abord, il lui a fallu faire le tour de tous les réservoirs du rugby français pour réussir à composer une première partie de sa sélection. Et ce ne fût pas une sinécure. Ensuite, il lui a fallu attendre la fin des matchs de barrage pour composer la seconde partie de son groupe. Cette délégation, comportant onze nouveaux joueurs, arrivera mardi soir à Tucuman et complétera le groupe France. On y trouvera donc cinq Toulousains (Maestri, Picamoles, Bézy, Fickou, Médard) et deux Castrais (Lamerat, Palis), tous éliminés en barrage de Top 14 ce week-end. Quatre autres joueurs rejoindront Marcoussis ce lundi midi et s'envoleront pour l'Argentine dans la soirée : Maynadier (Bordeaux-Bègles), Metz (Oyonnax), Pointud (Brive) mais surtout le troisième ligne Kélian Galletier, dont le club de Montpellier a accepté la libération malgré sa qualification pour les demi-finales du championnat. Il empruntera donc le chemin de François Trinh-Duc, autre Montpelliérain très peu utilisé par le manager Jake White et qui affrontera les Pumas, lors des deux semaines à venir, alors que son employeur briguera le premier Brennus de son histoire. Mais le casse-tête de Novès n’en sera pas pour autant terminé.

 

Goujon capitaine ?

 

Au soir de l’ultime journée de la phase préliminaire du Top 14, il a dû se rendre à l’évidence. Toulon qualifié directement pour les demi-finales par la grâce d’une victoire avec bonus sur l’Union Bordeaux-Bègles (44-3), son capitaine Guilhem Guirado se trouvait privé de tournée. Heureusement, Novès avait sans doute au fond de lui bon espoir de pouvoir compter sur son vice-capitaine, Yohann Maestri, nommé en amont du tournoi des 6 Nations. Toulouse battu samedi par le Racing 92 (21-16), le problème semblait réglé, les Bleus tenaient leur nouveau capitaine. Bien que touché aux côtes face au Racing 92, le deuxième ligne toulousain sera bien de la tournée mais, selon nos informations, le staff tricolore aurait pris le parti de désigner son nouveau leader, tout au moins sur le premier des deux test-matchs, au sein de la première délégation de dix-sept joueurs partie jeudi dernier. Ainsi, le profil du capitaine appelé à emmener les Bleus dimanche au stade du président José Fiero devra avoir quelques sélections et un impact direct sur le jeu. Le portrait-robot laisse à penser que Loann Goujon pourrait être intronisé mardi ou mercredi, après que Guy Novès et la deuxième moitié de la délégation tricolore auront posé le pied à Tucuman. « Je dois arrêter la décision en discussion avec mes adjoints, voir si la personne à laquelle nous pensions a eu un comportement adéquat pendant ce premier week-end en Argentine » conclut le sélectionneur.

Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?