XV de France : C’est lancé !

  • XV de France : C’est lancé !
    XV de France : C’est lancé !
Publié le , mis à jour

Annoncé lundi dernier, le premier groupe de joueurs en partance pour l’Argentine s’est réuni dès mardi. C’est la première tournée de l’ère Novès.

Lundi, 10 heures. L’encadrement du XV de France officialisait une première liste de 17 joueurs, en guise de lancement officiel du périple argentin de l’équipe de France, version 2016. Les premiers noms couchés sur le papier pour la première tournée de l’ère Novès. Accompagnés de la quasi-intégralité du staff (exceptés Guy Novès et Jean Dunyach), ils composent une délégation de 29 personnes qui a décollé jeudi soir de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle pour rallier Buenos Aires puis Tucuman dans la foulée, où ils prendront leurs quartiers définitifs ce vendredi soir et pour la quinzaine de jours à venir.

Côté joueurs, peu de surprises au rendez-vous. Vu le contexte, une tournée disputée sans les joueurs des quatre meilleures équipes du Top 14 et, pour cette première liste, l’absence des barragistes, le peu de joueurs cadres restant à disposition des Bleus sont convoqués. Ils sont essentiellement Parisiens. « 7 sur 17 », notait ainsi Gonzalo Quesada sur les réseaux sociaux, en référence aux sept éléments du Stade français retenus dans cette première liste. Sept joueurs toujours champions de France, pour quelques jours encore. Cela rassure. Sept joueurs, aussi, qui viennent de finir 12es du Top 14 2015-2016. Cela devient tout de suite plus inquiétant.

Une victoire lors des six derniers matchs en Argentine

Alors, qu’attendre de cette tournée à l’autre bout du monde, balafrée par le Top 14, coincée entre la Cordillère des Andes et les bidonvilles de la plus grande cité du nord de l’Argentine ? Les craintes, évidemment, sont immenses, face à une nation quatrième de la dernière Coupe du monde et qui fait aujourd’hui jeu égal, au moins, avec le XV de France (cinq victoires chacun depuis dix ans). Pire, lorsqu’elle s’est déplacée de l’autre côté de l’Atlantique, la France n’a gagné qu’une seule de ses six dernières rencontres. Voilà pour le décor et le défi qui attendra les Bleus à San Miguel de Tucuman.

Figure imposée par la situation, Guy Novès a déjà convoqué sept novices à l’international sur sa première liste (Bonfils, Ledevedec, Demotte, Gourdon, Serin, Rey, Mignot). Des joueurs qui ont pu connaître des stages, des journées de tests physiques, des semaines de préparation en Bleu mais jamais une sélection. En guise de saut dans le grand bain, celui de la furia argentine vaudra tous les révélateurs. Ne serait-ce que sur l’état d’esprit. « On y va avec l’envie de bien faire et beaucoup d’enthousiasme. Je n’ai jamais douté de l’engagement des Pumas pour cette tournée. Hourcade (le sélectionneur de l’Argentine, N.D.L.R.) a bien expliqué dans Midi Olympique magazine le fonctionnement qu’il a mis en place et son souhait d’aligner sa meilleure équipe contre la France », détaillait Yannick Bru cette semaine. Avant de positiver. « C’est peut-être mieux ainsi. Ça permettra à nos joueurs de mesurer plein fer les exigences du plus haut niveau international. C’est parfois comme ça qu’on tire les meilleurs enseignements. »

Bru : « On a aussi de bons relais avec les anciens »

Pour s’y préparer au mieux, les Bleus ont choisi de se mettre au travail dès mardi, et l’arrivée des premiers joueurs à Marcoussis. Qu’importe si le groupe est encore très réduit. « Le programme est déjà dense. Comme toujours en équipe de France, il y a toujours un redémarrage, une remise à niveau », poursuit l’entraîneur des avants. « Il y a quand même beaucoup de nouveaux joueurs et beaucoup de choses à aborder. Il faut tout rebalayer. Heureusement, on a aussi de bons relais avec les anciens. Ce sont nos meilleurs relais, d’ailleurs. » Cette semaine, Loann Goujon, Rabah Slimani, François Trinh-Duc ou Jules Plisson ont pu jouer ce rôle. Ils seront vite épaulés par les barragistes malheureux, en début de semaine prochaine. Il faudra tout de même faire vite. Très vite.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?