Leeds : Grandeur et décadence

  • Leeds : Grandeur et décadence
    Leeds : Grandeur et décadence
Publié le , mis à jour

Auteur du doublé l’an dernier (Cup et Super League), Leeds est actuellement dernier du championnat. Le deuxième club le plus titré du royaume-uni est actuellement en crise sportive

Dimanche dernier à Headingley, Leeds le tenant du titre s’est imposé 8 à 0 aux dépens de Salford. A la fin de la rencontre, les supporters ont poussé un véritable ouf de soulagement, car L’équipe coachée par Brian Mc Dermott a mis un terme à une série de sept défaites consécutives. Et malgré ce quatrième succès de la saison, le tenant du titre et de la Cup 2015 ferme (malheureusement) la marche au classement (douzième sur douze). Comment ce club si prestigieux peut-il connaître une telle descente aux enfers ?

1- UN PALMARES ETINCELANT

De par son palmarès, Leeds est le deuxième club le plus titré du Royaume–Uni, derrière Wigan. Créé en 1864, Leeds revendique trois titres mondiaux des clubs (2005, 2008, 2012), sept Super League (2004, 2007, 2008, 2009, 2011, 2012, 2015) et Treize Coupe d’Angleterre dont les deux dernières ont été remportées en 2014 et 2015. Cette saison, les Loiners luttent pour ne pas descendre en Championship. Une situation que n’a jamais connue le club de toute son histoire.

2 - UNE DEFAILLANCE SPORTIVE

Les Loiners sont propriétaires de la peu glorieuse lanterne rouge. En dix-huit rencontres officielles, ils comptent à leur actif quatre victoires, pour quatorze défaites ainsi qu’une élimination en Coupe d’Angleterre au stade des huitièmes de finale face à Huddersfield (36-22). « Il n’y a pas de crise interne à Leeds, soutient l’homme fort du club Gary Hetherington. Nous sommes dans une mauvaise passe, fragiles. Certains joueurs manquent de confiance, de repères. Nous ne pensions pas que le double arrêt de Kevin Sinfield et Jamie Peacock aurait de telles conséquences sur la vie de l’équipe et du groupe. Mais cette saison a au moins un mérite, elle nous apprend beaucoup de choses. Nous connaissons nos forces et avons découvert nos faiblesses. Pour l’avenir, nous allons nous préparer pour retrouver au plus vite le sommet du classement. Disons que cette saison 2016 est une défaillance sportive. »

 

3 OBJECTIF : LE MAINTIEN

Cinq équipes sont reparties d’Headingley avec les deux points de la victoire. Les heureux visiteurs victorieux sont Warrington (10-12), Wakefield (16-20), Hull KR (10-30), Castleford (12-52) et les Dragons catalans (12-24). Avec ce ratio négatif à domicile, les Loiners ont hypothéqué toute chance de participer aux Play-offs. A la surprise générale, ils vont disputer le « Super 8 qualifier ». C’est-à-dire la poule du maintien où ils croiseront le premier, le deuxième, le troisième et quatrième du championship ainsi le neuvième, dixième et onzième de la Super-League. L’objectif de la seconde partie de saison, c’est de conserver la place en Super League. C’est-à-dire le maintien. En début de saison, aucun bookmaker n’ avait envisagé une telle hypothèse.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?