Boudjellal répond à Blanco et De Cromières

  • Boudjellal répond à Blanco et De Cromières
    Boudjellal répond à Blanco et De Cromières
Publié le , mis à jour

Le président du RCT a tenu à répondre aux critiques de l’ancien international et du président clermontois.

Le président du RCT, Mourad Boudjellal a tenu à répondre aux interviews que nous ont accordé Serge Blanco et Éric de Cromières. Il démarre avec l’article 9 défendu par l’ex-président de Biarritz et actuel vice-président de la FFR. « Je préfère que cela soit les fédérations qui paient les internationaux plutôt qu’un vieil homme généreux soit obligé de combler chaque année, le déficit d’un club. Je n’ai pas cette chance. » Il revient ensuite sur le fait que Blanco trouve démesuré le tarif de 10 millions d’euros pour vendre le maillot à un sponsor. Le président toulonnais défend la position de son futur-ex manager Bernard Laporte avec véhémence. « 10 millions, c’est soldé ! Trouver cela trop cher c’est ne pas être très compétent économiquement parlant. Si Bernard Laporte est élu, je m’occupe de ce dossier, j’arriverai à 12 millions sans problème, et je garde la différence. » Puis s’adressant au président clermontois qui trouvait lâche le fait de ne pas payer les internationaux qui partiraient en sélection durant ce mois de juin, Boudjellal déclare : « Le vrai courage, c’est de se porter caution de ses comptes et de son budget et ne pas aller frapper à la porte de Michelin si par hasard, il me manque de l’argent pour payer les internationaux. » Chaude ambiance...

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?