Tournées : le programme du week-end

  • Tournées : le programme du week-end
    Tournées : le programme du week-end
Publié le , mis à jour

Sur toute la planète et durant tout le week-end, les meilleures nations du rugby mondial vont s'affronter huit mois après une superbe Coupe du Monde en Angleterre. Voici le programme !

Samedi (les horaires sont données en heure française)

 

1h00 – Fidji – Samoa

Deuxième match pour les deux îles du Pacifique. Mais première confrontation entre les deux nations dans cette tournée de juin. Les Fidjiens restent sur une victoire la semaine passée face aux Tonga (23-18). Ils ont pu montrer leur superbe capacité de réaction puisque menés 0-15 à la mi-temps, ils ont réussi à renverser la vapeur. Les Samoans, eux, ont concédé le match nul à domicile (19-19) face à la Géorgie samedi dernier. Une victoire en terre fidjienne leur ferait donc le plus grand bien.

 

6h45 – Géorgie – Tonga

Après avoir défié les Samoa sur leur terre et ramené un honorable match nul (19-19), les Géorgiens se voient proposer un autre représentant des îles du Pacifique ce samedi, les Tonga. Le pays du Caucase aura sûrement en mémoire le match de Coupe du Monde de septembre dernier alors que les deux équipes étaient dans la même poule. Lors du premier match, la Géorgie avait surpris les Tongiens par sa puissance et sa défense imperméable afin de s'imposer (17-10). Il est certain que les Géorgiens espèrent récidiver face à une équipe des Tonga qui reste sur une défaite face aux voisins fidjiens la semaine dernière (18-23).

 

9h35 – Nouvelle-Zélande – Pays de Galles

Est-ce pour ce week-end ? Est-ce ce samedi matin que la Pays de Galles va s'imposer face à la Nouvelle-Zélande pour la première fois depuis 1953 ? L'exploit serait immense mais au vu de la performance galloise de samedi dernier, tout le monde est en mesure d'y croire. Une défaite, il est vrai lourde par le score (39-21), mais une résistance farouche durant 60 minutes et surtout un score favorable à la pause (15-18) donnent des motifs d'espoirs. Cela faisait deux ans qu'aucune équipe n'avait mené à la pause face aux All Blacks. La sentence se rapprocherait-elle ? En tout cas, le sélectionneur gallois, Warren Gatland, a déclaré être « confiant pour les deux prochains tests ». Les All Blacks, eux, malgré leur titre de champion du monde en octobre dernier doivent s'habituer à gagner sans Dan Carter, Ma'a Nonu ou Richie McCaw. La nouvelle génération de joueurs emmenée par Aaron Cruden l'a parfaitement réalisé samedi dernier à Auckland. Même si par moment, le jeu n'était pas aussi fluide que par le passé, la technique et la vitesse d'exécution des néo-zélandais existent toujours et sur chaque coup de génie le danger peut être présent très rapidement.

 

12h00 – Australie – Angleterre

L'heure de la revanche a sonné pour l'Australie. Les Wallabies, battus samedi dernier par l'Angleterre (28-39) dans leur antre de Brisbane, veulent à tout prix effacer cette défaite face au XV de la Rose. Pour cela, Michael Cheika, le sélectionneur des australiens, a décidé de modifier par petites touches son quinze. Seuls quatre changements ont été opérés dont notamment deux en première ligne. Holmes et Sio sont remplacés par Kepu et Slipper. Les Wallabies devront aussi se passer des services de Pocock, blessé et forfait pour le reste de la tournée. Il est remplacé numériquement par McMahon. Côté anglais, on tentera de surfer sur cette victoire « historique » comme la décrit le sélectionneur australien du XV de la Rose, Eddie Jones. Il s'attend surtout à une grosse intensité physique des Australiens, avide de revanche. « La victoire de la semaine dernière restera à jamais dans les livres mais il y a encore deux tests et des Australiens blessés dans leur orgueil ». Cela nous promet encore une fois du grand spectacle. Samedi dernier, sept essais ont été inscrit. On passe à huit cette semaine ?

 

12h20 – Japon – Écosse

Comme le XV de France, le XV du Chardon débute ce week-end sa tournée du mois de juin. Pendant que les hommes de Guy Novès seront en Amérique du Sud du côté de l'Argentine, les Écossais, eux, se trouvent à l'autre bout du monde en Asie et plus précisément au Japon. Les hommes de Vern Cotter viennent (déjà) prendre le pouls et la dimension que le rugby a pris au Pays du Soleil Levant à trois ans de la prochaine Coupe du Monde. Car les Nippons sortent renforcés d'un Mondial en Angleterre qui les a vu briller et surtout renverser la grande Afrique du Sud lors de leur premier match. Le rugby japonnais est en pleine ascension et peut maintenant se confronter aux meilleurs équipes européennes lors des tournées. C'est le cas durant les deux prochaines semaines face à l’Écosse. Les hommes de Jamie Joseph vont arriver en pleine confiance ce samedi puisque ces derniers viennent de battre le Canada en Amérique du Nord (26-22) et voudront poursuivre sur leur lancée. Un véritable test pour les japonnais qui dira au monde du rugby si dans les prochaines années il faudra véritablement compter avec eux.

 

17h00 – Afrique du Sud – Irlande

Un véritable exploit. C'est en ces termes, pas du tout exagérés, que l'on peut qualifier la victoire irlandaise au Cap samedi dernier face à l'Afrique du Sud (26-20). Il s'agissait là de la première victoire de l'histoire de l'Irlande en Afrique du Sud. Mais surtout, les Verts ont joué quasiment soixante-minutes à quatorze. L'affront était donc énorme pour les Sud-Africains qui vont, comme les Australiens face aux Anglais, vouloir prendre leur revanche dès samedi. Les champions du monde 2007 ont une obligation de résultat car en cas de nouveau faux-pas les critiques pourraient commencer à s'abattre sur le nouveau sélectionneur, Allister Coetzee, qui dirigera seulement son deuxième match à la tête des Springboks. Le XV du Trèfle, lui, voudra continuer à s'appuyer sur son héroïque défense et un état d'esprit à tout épreuve afin de réaliser un nouvel exploit de taille. Chiche ?

 

23h00 – Canada – Russie

Premier match de la tournée d'été pour le XV de Russie. Et ce déplacement en terre canadienne s'annonce bien compliqué pour les Russes. Absent de la dernière Coupe du monde, ils semblent en déclin sur la scène internationale. Tout le contraire du Canada, de plus en plus solide et qui reste sur une bonne prestation la semaine dernière face au Japon (défaite de peu 22-26). Sans oublier un match référence pour eux : leur deuxième match de Coupe du Monde face à l'Italie et une défaite sur le fil (18-23).

 

Dimanche (les horaires sont données en heure française)

 

3h00 – Etats-Unis – Italie

Est-ce l'effet du nouveau sélectionneur Conor O'Shea ? Après un Tournoi des Six Nations réalisé avec quelques belles performances, la Squadra Azzura est allée tenir tête à l'Argentine sur son sol le week-end dernier (24-30). Malgré la défaite, l'ensemble des spécialistes ont salué la performance d'ensemble des Italiens qui d'année en année progressent et arrivent à malmener les plus grandes nations du rugby mondial. Cette bonne performance a conforté le sélectionneur irlandais dans ses choix. Pour aller défier les États-Unis, il a reconduit la même équipe à l'exception d'Abraham Steyn, blessé, et remplacé par Robert Barbieri. Les Américains, de leur côté, entament leur tournée d'été. Dans un sport en plein développement au pays de l'Oncle Sam avec notamment le lancement d'un championnat qui s'achève le mois prochain, les États-Unis veulent montrer leur progrès même si leur dernière Coupe du Monde ne fût pas flamboyante. En tout cas, ce duel semble arriver au moment opportun pour les protégés de O'Shea qui espèrent engranger de la confiance avec une première victoire dans cette tournée.

 

23h10 – Argentine – France

Qu'attendre de notre XV de France lors de cette tournée argentine ? En l'absence de nombreux cadres retenus par les demi-finales du Top 14, Guy Novès a du innover et emmener avec lui de nombreuses nouvelles têtes comme Lucas Pointud, Fabrice Metz ou encore William Demotte. Cela sera t-il suffisant pour contrer la furia argentine ? Nous verrons bien. Les Argentins, demi-finalistes de la dernière Coupe du Monde restent sur une victoire samedi soir dernier face à l'Italie (30-24) pour leur premier test-match de juin. Certes, cela a été difficile mais cette équipe d'Argentine risque d'augmenter encore son niveau de jeu dimanche soir.

 

Par Kevin Saccani

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?