U20 : la voie royale pour l’Angleterre ?

  • U20 : la voie royale pour l’Angleterre ?
    U20 : la voie royale pour l’Angleterre ?
Publié le , mis à jour

Après plus d’une semaine de compétition on commence à y voir plus clair du côté de la Coupe du monde des moins de 20 à Manchester. Avant d’aborder les phases finales, on fait un point sur le tournoi.

La Nouvelle Zélande éliminée

Si dans l’hexagone on se concentre plus sur l’élimination de la France, la grosse surprise vient du groupe A. La Nouvelle-Zélande, championne en titre et considérée comme un favori de la compétition, ne participera pas aux demi-finales. Une première pour une équipe qui n’avait jamais fini plus bas que la quatrième place. Après leur défaite contre l’Irlande, les Baby Blacks n’ont pas réussi à remporter le bonus offensif face au Pays de Galles. Deux contre-performances qui auront raison de leur présence dans le dernier carré de la compétition.

 

Une demie historique

La Nouvelle-Zélande, la France et le Pays de Galles absents, forcément on retrouve des équipes inattendues en demi-finales. En témoigne cette rencontre entre l’Argentine et l’Irlande. C’est la deuxième fois que ces deux équipes atteignent ce niveau de la compétition (2012 pour l’Argentine et 2014 pour l’Irlande). Lors de leur premier passage dans le dernier carré, Pumas comme Irlandais avaient dû se contenter d’une petite finale. Cette année en revanche, une de ces deux nations se retrouvera en finale pour la première fois de son histoire.

 

L’Angleterre plus que jamais favorite

Dans l’autre demi-finale, l’Angleterre affrontera l’Afrique du Sud. Comme prévu, le XV de la Rose a dominé son groupe avec trois victoires et 14 points pris sur 15 possibles. Face à eux, les Baby Boks, qui ont chuté face à l’Argentine, se sont qualifiés en tant que meilleur deuxième de la compétition. Le match paraît donc déséquilibré, même si une surprise est toujours envisageable. Défaits en finale l’an dernier alors qu’ils étaient double tenants du titre, les Anglais auront à cœur de reprendre leur bien cette année, surtout à domicile. Ils sont en tout cas les clairs favoris des quatre nations restantes.

 

Le reste

Derrière les demi-finalistes, quatre pays se disputeront une quatrième place, qui, soyons clair, est promise à la Nouvelle-Zélande. Face aux All Blacks, le Pays de Galles, l’Australie et l’Ecosse tenteront de priver le toujours champion du monde en titre (pour encore quelques matchs) d’une légère rédemption que constituerai une quatrième place.

Dans la partie basse du tableau, celle des Bleuets, l’enjeu est tout autre. Quatre équipes vont tenter de ne pas descendre. Plutôt trois. La Géorgie, choisie pour accueillir le mondial l’an prochain, ne peut pas se retrouver dans le groupe B. Le candidat malheureux est donc à chercher entre l’Italie, le Japon et... la France.

Par Lucas Vola

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?