Les tournées sous PSA : rares exploits et échecs cuisants

  • Les tournées sous PSA : rares exploits et échecs cuisants
    Les tournées sous PSA : rares exploits et échecs cuisants
Publié le , mis à jour

Avant le début de la première tournée du XV de France sous l'ère Guy Novès ce week-end, retour sur celles de l'ère Philippe Saint-André. Entre moments d'espoirs et grosses désillusions, durant quatre ans les supporters français ont été servis.

Tournée en Argentine en juin 2012

Au sortir d'un Tournoi des Six Nations plus que moyen terminé à la quatrième place, Philippe Saint André, pour sa première tournée, se voit proposer deux oppositions en Argentine. Et le bilan va être plutôt positif. Après une première défaite sur le fil (20-23) à Cordoba à cause d'un essai en toute fin de match de Montero, les Bleus se rattrapent une semaine plus tard. Et de quelle manière ! A San Miguel de Tucuman, le XV de France inscrit six essais aux Pumas et leur inflige une correction (49-10). De bonne augure pour la suite.

Bilan : 2 matchs, 1 victoire (49-10 contre l'Argentine), 1 défaite (20-23 contre l'Argentine)

 

Tournée en France de novembre 2012

Sans contestation la meilleure tournée de l'ère PSA. Surfant sur la dynamique insufflée par la tournée en Argentine en juin, l’Équipe de France réussit un trois sur trois contre des équipes de l'hémisphère sud. Les hommes de Philippe Saint-André se payent le luxe de battre l'Australie en ouverture (33-6) au Stade de France, une première depuis sept ans. Une semaine plus tard, c'est l'Argentine qui bute sur la dynamique bleue (39-22) au nouveau stade de Lille. Enfin, de manière un petit plus poussive, les coéquipiers de Thierry Dusautoir battent les Samoa (24-14) et terminent sur une bonne note. Avec des victoires contre les Wallabies et les Pumas, la confiance est au beau fixe.

Bilan : 3 matchs, 3 victoires (33-6 contre l'Australie, 39-22 contre l'Argentine, 24-14 contre les Samoa)

 

Tournée en Nouvelle-Zélande de juin 2013

Cette tournée chez les champions du monde va encore un petit peu plus casser la confiance des hommes de PSA. Derniers du Tournoi au printemps, les Bleus résistent lors du premier match à Auckland (13-23) mais explosent par la suite deux fois d'affilée à Christchurch (0-30) et à New Plymouth (9-24). La France n'a pas gagné en Nouvelle-Zélande depuis 2009 et enchaîne ainsi les mauvais résultats.

Bilan : 3 matchs, 3 défaites (13-23, 0-30 et 9-24 contre la Nouvelle-Zélande)

 

Tournée en France de novembre 2013

Cinq mois après la tournée en Nouvelle-Zélande, le XV de France retrouve les All Blacks au Stade de France. Mais encore une fois, malgré toute la bonne volonté tricolore, les champions du monde sont supérieurs et s'imposent (19-26). Une semaine plus tard, les Bleus se rassurent quelque peu en disposant des Tonga (38-18) dans un stade inédit, celui du Havre. De bonne augure une semaine avant d'affronter les Springboks. Mais là encore la différence de niveau et d'intensité est flagrante et la France échoue une nouvelle fois (10-19). Philippe Saint André n'est pas plus avancé à moins de deux ans de la Coupe du monde.

Bilan : 3 matchs, 1 victoire (38-18 contre les Tonga), 2 défaites (19-26 contre la Nouvelle-Zélande, 10-19 contre l'Afrique du Sud)

 

Tournée en Australie de juin 2014

Auteurs d'un meilleur Tournoi des Six Nations que l'année précédente avec notamment des victoires contre l'Angleterre et en Écosse, les Bleus partent en Australie avec un petit peu plus de certitudes qu'un an auparavant en Nouvelle-Zélande. Mais le bilan comptable sera le même à l'arrivée : trois défaites. Deux en forme de fessée lors du premier match (23-50) puis du dernier (13-39) et une autre d'un rien lors du deuxième match (0-6). A quasiment un an du Mondial, Philippe Saint André cherche toujours la bonne formule.

Bilan : 3 matchs, 3 défaites (23-50, 0-6 et 13-39 contre l'Australie)

 

Tournée en France de novembre 2014

Dernière tournée de l'ère Philippe Saint-André, ces trois test-matchs vont quelque peu rassurer les observateurs et faire espérer un exploit en Coupe du monde. Victorieux facilement des Fidji (40-15) en ouverture, les Bleus récidivent une semaine plus tard en battant les Wallabies australiens sur le fil (29-26). De bonne augure se dit-on. Mais une défaite contre l'Argentine (13-18) remet le XV de France dans la spirale du doute. Une spirale dont ils ne sortiront jamais jusqu'à la fin de l'aventure en Angleterre lors du Mondial.

Bilan : 3 matchs, 2 victoires (40-15 contre les Fidji, 29-26 contre l'Australie), 1 défaite (13-18 contre l'Argentine)

 

Bilan global

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?