Carter: "Le Racing ? Une équipe de guerriers"

  • Carter: "Le Racing ? Une équipe de guerriers"
    Carter: "Le Racing ? Une équipe de guerriers"
Publié le , mis à jour

Dan Carter a été l'auteur de la transformation de la gagne lors de la première demi-finale opposant Clermont au Racing. Le néo-zélandais est revenu sur ce moment fort et sur la suite qui attend les Racingmen. 

Qu'avez vous ressenti avant l'ultime transformation du match ?

Dan Carter : « J'ai ressenti beaucoup de sérieux. En tant que buteur, c'est pour ce genre de situation que tu t'entraînes. Et pour récompenser le travail de l'équipe qui en avait fait beaucoup pour nous mettre dans une position de remporter le match ; je ne voulais pas les laisser tomber. J'étais content de récompenser l'équipe et quand j'ai vu le ballon passer entre les poteaux j'était très heureux. »

 

Au sujet de Barcelone...

DC : « C'est fantastique. C'était ma maison secrète quand je vivais à Perpignan. C'est un super endroit, et le fait de jouer un match de rugby si important là-bas est historique. Le fait que l'équipe y aille me rend fier. Mais nous allons au Camp Nou pour une seule raison : gagner le match. Cela ne va pas être facile, peut-être même plus dur que la demi-finale mais l'équipe a les armes »

 

Que signifie cette finale ?

DC : « Ca signifie beaucoup. L’expérience avec Perpignan était génial mais je n'avais pas joué malheureusement et pour ce genre de match nous voulons toujours être sur le terrain. Nous allons avoir une bonne semaine d'entraînement et ensuite jouer vendredi. C'est ce que j'aime, c 'est pour cela que je joue au rugby : pour jouer les gros matchs importants. C'est aussi pour cela que je suis venu en France. Jouer et gagner ces matchs importants.  »

 

Comment est l'esprit de l'équipe ?

DC « L'état d'esprit est incroyable dans cette équipe. Beaucoup d'équipes auraient lâcher prise et n'auraient pas gagné ce match. Mais nous l'avons remporté et cela montre l'incroyable état d'esprit qui existe au sein du Racing. Nous avons une équipe pleine de guerriers, nous jouons les uns pour les autres et c'est la chose la plus importante. C'est fantastique.

 

Comment va votre jambe ?

DC : « Tout va bien aujourd'hui. J'ai joué 100 minutes ce soir donc ça devrait aller (rires) »

 

Propos recueillis par Marc Duzan et Jérémy Fadat, envoyés spéciaux à Rennes. 

 

 

Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?