Les All Blacks irrésistibles !

  • Les All Blacks irrésistibles !
    Les All Blacks irrésistibles !
Publié le , mis à jour

Après une mi-temps poussive, les All Blacks ont fait explosé les Gallois en seconde mi-temps, à Wellington, score final 36-22. Les champions du monde remportent leur deuxième test en autant de matchs.

Nouvelle-Zélande – Pays de Galles

A Wellington, Westpac Stadium, samedi 18 juin 2016 à 9h35

Arbitre : Jacopo Peyper

 

 

Evolution du score : 0-3, 7-3,10-10 (MT) 17-10, 24-10, 29-10, 36-10, 36-17, 36-22

 

 

Nouvelle-Zélande : 5E Dagg (19e) B. Smith (52e) Barrett (55e) Naholo (59e) A. Savea (64e), 4T Cruden (20e) Barrett (52e, 55e, 66e), 1P Cruden (30e)

 

Carton jaune :

 

 

Pays de Galles : 3E Jones (40e) L. Williams (75e) J. Davies (77e) 1P Biggar (16e) 2T Biggar (40e, 75e)

 

Carton jaune :

 

 

 

Nouvelle-Zélande : 15. Dagg ; 14. Smith, 13. Fekitoa (23. Tamanivalu 2e-15e-43e), 12. Crotty, 11. Naholo ; 10. Cruden (22. Barett 33e), 9. Smith (21. Perenara 76e) ; 7. Cane (20. A. Savea 57e), 8. Cane, 6. Kaino ; 5. Whitelock, 4. Retallick (19. Tuipolotu 66e) ; 3. Franks (18. Faumina 46e), 2. Coles (16. Harris 75e), 1. Moody (17. Crockett 54e)

 

 

 

 

Pays de Galles : 15. Patchell ; 14. L. Williams, 13. Davies, 12. Roberts, 11. Amos ; 10. Biggar(22. Priestland), 9. Webb ; 7. Warburton (20. E. Jenkins 75e), 8. Faletau, 6. Moriarty ; 5. A. W. Jones, 4. Charteris (19. B. Davies 62e) ; 3. Lee, 2. Owens (16. Baldwin 61e), 1. G. Jenkins (17. R. Evans 61e)

 

(18. Francis), (21. G. Davies), (23. Sc. Williams)

 

 

Buteurs : Biggar 1P/1 2T/3, Cruden 1T/1 Cruden 1P/1 Barrett 3T/4

 

Meilleurs : Barrett, Dagg, Kaino, Read, A. Smith ; Warbuton, Williams, J. Davies

 

 

Résumé du match :

Les All Blacks ont mis cinquante minutes avant de faire exploser les Gallois, courageux, à l'image de la semaine dernière.

Les Néo-zélandais en début de rencontre, à trop vouloir jouer, perdent beaucoup de ballons, mais contrairement au match de la semaine dernière, les Rouges et Blancs, ne profitent pas de ces occasions.

Et à la 20e minute, Kieran Read décide de prendre la pénaltouche alors que le score est de 3-0, Cruden s'éxécute. La conquete est néozélandaise, le maule est très rapide, la défense galloise est toute de suite hors de position et les trois-quarts gallois défendent mal. La montée défensive n'est pas assez rapide et sur une passe sautée d'Aaron Smith pour Fekitoa, le centre des Highlanders fait suivre pour Dagg en avant dernier attaquant, qui s'en va aplatir dans l'en-but.

Les All Blacks ne laissent pas du tout de temps de récuperation aux Gallois. Aaron Smith joue vite toutes les pénalités et le paquet d'avants étouffe son homologue. Mais les Gallois vont réagir, contre toute attente. 

Tout est parti d'un coup de pied trop long de Beauden Barrett, qui a ramené les Gallois dans les 5 mètres adverses. En sortie de rucks, la défense Néozélandaise est déstabilisée. Jonathan Davies effectue une superbe passe sautée pour Alun Wyn Jones qui est seul en bout de ligne et qui inscrit un essai. On pensait les All Blacks, mais les Gallois filent aux vestiaires sur le score de 10-10.

 

Au retour des vestiaires, les All Blacks montrent de plus en plus de générosité et celle-ci va être récompensée par deux essais. Le principal instigateur, Beauden Barrett. Auteur d'une passe décisive pour Ben Smith (52e) et d'un essai deux minutes plus tard. Il a complétement mis K.O le Pays de Galles. Dans leurs fondamentaux, les deux équipes ont été propres. C'est sur la technique pure que les Blacks ont fait la différence. Et à la 59e et 66e, les champions du monde vont plier l'affaire par l'intermédiaire de Naholo et Savea. Off-loads à foison, toujours deux, trois joueurs au soutien. Le XV de la fougère a imposé un rythme infernal. Les Gallois se seront battus jusqu'au bout. Liam Williams, auteur de deux très bons matchs, à marquer un essai en fin de match et Jonathan Davies, surement le meilleur des siens aujourd'hui, a conclu la marque pour l'honneur.

 

 

 

 

Joueur du match : On pourrait tous les citer, tellement le collectif néozélandais a été monstrueux. Mais pour son retour sous le maillot black Israel Dagg a fait un match de haute qualité. L'arrière des Crusaders a tout fait dans ce match. Marquer un essai (20e), pris l'initiative à chaque fois, très juste dans son jeu au pied. Il a pris le relai de Ben Smith. Toujours présent sur les offensives des siens, il a montré une grande générosité, à l'image de ses coéquipiers. 

 

 

Philippe Peronne

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?