Avec fatigue et entrain !

  • Avec fatigue et entrain !
    Avec fatigue et entrain !
Publié le , mis à jour

Saint-Jean-de-Luz - Les péripéties de la demi-finale rejouée sont derrière eux. Les Luziens sont pleinement concentrés sur leur ultime défi.

Ils ont dû s’y reprendre à deux fois mais y sont finalement parvenus : les Luziens joueront bien la finale, dimanche, face à Villeurbanne. Fort d’un superbe état d’esprit, sans animosité malgré les circonstances, les Basques ont confirmé ce que la première demi-finale avait laissé sous-entendre : ils étaient tout simplement plus forts que Saint-Jean-d’Angély. Serge Milhas, l’entraîneur luziens explique : « Nous nous sommes déplacés avec l’envie de faire un match de rugby, un match de phase finale, en laissant de côté le contexte. Cela nous a plutôt bien réussi. Nous avons su valider le résultat du premier match. Je suis très content de mes joueurs qui ont su faire abstraction du contexte qui était difficile. »

Une question subsiste désormais : dans quel état de fraîcheur se trouveront les Basques, eux qui enchaîneront sans repos, alors que leurs adversaires villeurbannais ont pu bénéficier d’une semaine complète de régénération ? Serge Milhas a une idée bien arrêtée sur le sujet : « Le problème, au vrai, n’est pas tant d’avoir joué un match dimanche dernier. Le vrai souci est d’avoir joué quinze matchs en quinze week-ends ! C’est un rythme habituellement réservé aux équipes de Top 14 qui jouent la Coupe d’Europe aux effectifs très conséquents. Je ne cache pas qu’aujourd’hui, en termes de fraîcheur, nous tirons sur la corde. »

Sur quels leviers les Luziens vont-ils pouvoir appuyer pour passer ce dernier obstacle ? « Nous allons essayer de glisser sur la vague de notre très bon état d’esprit. Aller chercher les ressources mentales pour oublier la fatigue. »

Avec les joueurs du comité ?

Les Basques pourront compter sur Nicolas Etcheverry, David Irazoqui et Jon Iturriria, les trois joueurs convoqués par le comité Côte basque-Landes pour jouer la finale du Challenge des comités prévue samedi à Rennes (voir ci-dessous). Sage décision qui permettra aux Luziens de défendre leurs chances à fond. « La semaine dernière, nous avons eu des discussions qui laissaient entendre que nous aurions les joueurs pour la finale. Mais si jamais le comité avait changé d’avis, nous aurions dû nous plier car il était dans son bon droit », explique Serge Milhas.

À match exceptionnel, organisation exceptionnelle. Pour la première fois cette saison, les Luziens quitteront le Pays basque la veille de leur match. Ils partiront en effet samedi en direction de Malemort-sur-Corrèze, lieu de leur finale, afin de profiter d’une nuit complète de repos avant leur dernier combat.

Pour ajouter un poil d’émotion au contexte de cette finale, ce match sera, quoi qu’il arrive, le dernier de Serge Milhas à la tête du SJLO. Dès le 27 juin, le technicien sera dans le Tarn, prêt à prendre en mains les destinées du SCA en Pro D2. Arrivera-t-il dans à Albi auréolé d’un titre ? Réponse dimanche en fin d’après-midi !

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?