L'équipe type des demi-finales

  • L'équipe type des demi-finales
    L'équipe type des demi-finales
  • <font size ="2">15. Brice Dulin</font>
    15. Brice Dulin
  • <font size ="2">14. Juan Imhoff</font>
    14. Juan Imhoff
  • <font size ="2">13. Ma'a Nonu</font>
    13. Ma'a Nonu
  • <font size ="2">12. Wesley Fofana</font>
    12. Wesley Fofana
  • <font size ="2">11. Jesse Mogg</font>
    11. Jesse Mogg
  • <font size ="2">10. Dan Carter</font>
    10. Dan Carter
  • <font size ="2">9. Maxime Machenaud</font>
    9. Maxime Machenaud
  • <font size ="2">8. Steffon Armitage</font>
    8. Steffon Armitage
  • <font size ="2">7. Mamuka Gorgodze</font>
    7. Mamuka Gorgodze
  • <font size ="2">6. Fulgence Ouedraogo</font>
    6. Fulgence Ouedraogo
  • <font size ="2">5. Samu Manoa</font>
    5. Samu Manoa
  • <font size ="2">4. Jacques Du Plessis</font>
    4. Jacques Du Plessis
  • <font size ="2">3. Levan Chilachava</font>
    3. Levan Chilachava
  • <font size ="2">2. Guilhem Guirado</font>
    2. Guilhem Guirado
  • <font size ="2">1. Eddy Ben Arous</font>
    1. Eddy Ben Arous
Publié le , mis à jour

Avant de se tourner pleinement vers Barcelone et le dernier match de la saison, découvrez l'équipe type des demi-finales. Un XV forcément à l'accent toulonnais et francilien. 

15. Brice Dulin 

Face une nouvelle fois à un concurrent direct en équipe de France en la personne de Scott Spedding, Brice Dulin a été étincelant à Rennes. Toujours prêt à relancer, il l'a fait avec brio ce week-end en étant souvent bien placé.

14. Juan Imhoff

En quelques secondes, il est passé de zéro à héros. Il a d'abord joué vite une touche en rendant le ballon directement aux Clermontois avant de s'échapper sur le bord de la touche pour inscire l'essai de la délivrance pour son équipe. Encore une grande performance pour l'Argentin.

13. Ma'a Nonu

Certains affirmeront que le All Black se reservait pour les matchs à enjeu, d'autres diront qu'il était enfin temps. Toujours est-il que le double champion du monde a posé son empreinte sur la rencontre tant défensivement qu'offensivement avec un essai qui fait du bien à son équipe. Il est malheureusement sorti sur un K.O., laissant planer le doute sur sa participation en finale.

12. Wesley Fofana

(Attention spoiler) Il est le seul Clermontois dans ce XV des demies. L'international français a tout tenté pour aller à Barcelone. Dès la première mi-temps, il avait franchit la ligne pour un essai qui fut finalement refusé avant de récidiver en deuxième période pour cette fois cinq points qui seront bien inscrits au compteur de son équipe. Si Clermont a perdu, on ne peut pas le reprocher à Fofana qui a tout donné. 

11. Jesse Mogg

Lui non plus n'a pas grand chose à se reprocher sur ce match. Avec deux réalisations en à peine cinq minutes, l'Australien a tout fait pour remettre son équipe dans le sens de la marche. Cela n'a finalement pas suffit mais sa prestation reste à féliciter.

10. Dan Carter

Ne serait-ce que pour sa transformation à la 99e minutes, Dan Carter méritait sa place dans l'équipe. Mais, heureusement pour le Racing, l'ouvreur n'a pas fait que cela. Bon dans l'animation et l'alternance, il a été précieux pour ses coéquipiers. 

9. Maxime Machenaud

L'autre moitié de la charnière francilienne a aussi assuré sa partie du travail. Face à Morgan Parra, Maxime Machenaud a remporté son duel. Il a permi à son équipe d'être organisée et en ordre de bataille, même quand les Franciliens n'avaient pas le score en leur faveur et que le chronomètre tournait.

8. Steffon Armitage

Au placard depuis quelques matchs, Steffon Armitage a revu la lumière à la faveur du départ de Duan Vermeulen pour les matchs de l'Afrique du Sud. Et force est de constater que ces gros matchs lui vont si bien. L'Anglais a encore une fois prouvé qu'il pouvait facilement prétendre au titre officieux de "meilleur gratteur du championnat".

7. Fulgence Ouedraogo

Le capitaine montpelliérain n'a pas du tout été ridicule dans la défaite. Malgré une conquête en touche compliquée en l'absence de Paul Willemse, il a été au four et au moulin dans le jeu courant. 

6. Mamuka Gorgodze

Depuis quelques matchs, le retour de Samu Manoa permet au Géorgien de reculer en troisième ligne. Un poste qui lui va si bien, lui qui avance à chaque impact. En plus d'avoir mis le RCT dans une constante avancée à chaque fois qu'il a été servi, le troisième ligne a aussi fait des dégâts en défense. Comme à son habitude.

5. Jacques Du Plessis

A presque 23 ans, le Sud Africain a encore montré toute l'étendue de son talent à Rennes. Son abattage a été énorme et sa chevelure blonde etait au quatre coins du terrains dans un match qu'il a marqué de son empreinte.

4. Samu Manoa

Blessé une grande partie de la saison, Samu Manoa fait beaucoup de bien à Toulon depuis son retour. Contre Montpellier, il a été impressionant en deuxième ligne. Son duo avec Konstantin Mikautadze est de plus en plus efficace et sera une véritable force à l'approche de cette finale.

3. Levan Chilachava

Avec Gorgodze et Mikautadze, Levan Chilachava représente le côté droit géorgien de la mêlée toulonnaise. Samedi, il a livré une très bonne prestation confirmant les dires de son entraîneurs qui affirme qu'"il a franchit un palier cette année".

2. Guilhem Guirado

Où s'arrêtera Guirado ? Le capitaine de l'équipe de France enchaîne les matchs cette saison et surtout les grosses prestations. Une fois de plus, en demi-finale, le Toulonnais a été le leader d'un pack varois qui a dominé son adversaire.

1. Eddy Ben Arous

Bien que sorti à la 70e minute, le pilier international a eu le temps d'assumer son statut. En plus d'avoir été bon en mêlée fermée, il a, comme a son habitude, mis ses mains dans les rucks, retardant les sorties de balles clermontoises. Un bon match pour le Francilien.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?