Comment l’Angleterre est sortie du néant...

  • Comment l’Angleterre est sortie du néant...
    Comment l’Angleterre est sortie du néant...
Publié le , mis à jour

Après le fiasco de sa Coupe du Monde en 2015, le rugby anglais s’est réveillé et ça fait mal.

Porté par son équipe nationale, le rugby anglais est en train de rugir et toute l’Europe du rugby a peur. Le XV de la Rose est actuellement avec les All Blacks, la meilleure équipe du monde. Depuis l’arrivée d’Eddie Jones après le Mondial, le bilan est stratosphérique. Huit victoires de rang, un Grand Chelem remporté en France et un succès historique lors de la tournée en Australie. Il n’a donc pas fallu beaucoup de temps aux Anglais pour se relever de leur fiasco monumental lors de la Coupe du Monde 2015. Pour rappel, les Anglais s’étaient fait éliminer en phases de poule par le Pays de Galles et l’Australie... La première fois qu’un pays organisateur se faisait sortir à ce stade de la compétition.

Depuis c’est le succès total. Pour son premier tournoi des VI Nations avec la sélection anglaise, Eddie Jones a remporté le Grand Chelem (le premier depuis 2003). Et en ce mois de juin, avant même le dernier match de leur tournée australienne, les Anglais ont déjà remporté leur série. Un succès historique en terre océanique. Victoires (23-7) et (39-28) face aux Wallabies, qui plus est, avec une manière impressionnante. Mais le rugby anglais est aussi porté par ses clubs, sur le devant de la scène cette saison. 

Les Saracens sur le toit de l'Europe

Il n’y a pas eu de surprise lors de l’épisode 2015/2016, que ce soit en Coupe d’Europe ou en championnat anglais. Les Saracens ont tout écrasé. Deux titres sur deux possibles. Une domination sans partage et surtout une force dégagée tout simplement impressionnante. Face au Racing 92 en finale de Champions Cup, remportée 21-9 à Lyon, portés par les internationaux Owen Farrell, Billy et Mako Vunipola(s), Alex Goode, les Rouges et Noirs ont détruit les Franciliens, de toute part. 

En championnat, les hommes de Mark McCall ont gagné en finale face à Exeter (28-20). Toute la saison, ils ont trusté en tête du championnat. La recette ? Un pack inépuisable et des arrières d’une efficacité incroyable. Un peu à l'image du XV de la Rose. Le rugby anglais est définitivement sur une spirale positive, et semble lancé comme jamais. 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?