Les marathoniens du rugby

  • Les marathoniens du rugby
    Les marathoniens du rugby
Publié le , mis à jour

Beaucoup de joueurs, vendredi au Camp Nou, lors de la finale Racing 92 - Toulon, vont en finir avec une saison plus qu'éprouvante. 

La marathoniens du rugby

 

Vendredi soir, la saison 2015/2016 de Top 14 s’achèvera. Toulon ou le Racing 92 sera sacré champion de France. Une chose est sûre, que ce soit l’un ou l’autre, le gagnant l’aura mérité. L’épisode 2015/2016 aura commencé le 22 août pour s’achever le 24 juin au Camp Nou. Entre ça, la Coupe du Monde 2015 en Angleterre, le Tournoi des VI Nations et les Coupes d’Europe. Un véritable enfer pour les clubs mais surtout pour les joueurs.

Un exemple frappant, on a vu le résultat samedi dernier. Montpellier, après avoir remporté la Challenge Cup et joué 18 matchs d’affilée a craqué face à Toulon (défaite 27-18). À ce niveau-là, une semaine de repos fait la différence. Et ça, c’est clairement vu lors de la demi-finale face au RCT, tellement les Héraultais ont reculé sous les coups de physiques des Varois.

Chaque année, les entraîneurs pestent contre le calendrier trop surchargé et le rythme infernal imposé aux joueurs.

Beaucoup de joueurs qui jouent la finale de Top 14, comme le capitaine de Toulon et du XV de France Guilhem Guirado ou le Racingmen Eddy Ben Arous, font partie de ceux qui subissent le marathon des matchs à haute intensité. Humains ou pas, ils y sont arrivés et peuvent à la clé, décrocher un titre de champion de France mais aussi une immense satisfaction personnelle, car il faut le dire, c’est un sacré exploit physique que viennent de réaliser tous les joueurs concernés.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?