Masoe - Smith, c'est comme le bon vin

  • Masoe - Smith, c'est comme le bon vin
    Masoe - Smith, c'est comme le bon vin
Publié le

Cette saison, deux joueurs ont montré que le rugby n’a pas d’âge. Le joueur du Racing 92, Chris Masoe (37 ans) et celui des Waps, George Smith (35 ans).  

Chris Masoe (37 ans, 20 sélections)

 

Vendredi soir au Camp Nou, le joueur du Racing 92, Chris Masoe pourrait remporter un nouveau titre de champion de France avec le Racing 92 (il l’a remporté avec Toulon en 2014). Un trophée de plus pour ce joueur qui depuis qu’il est arrivé en France il y a 8 ans, trustent les coupes. Triple champion d’Europe (2013, 2014, 2015) et champion de France (2014) avec le RCT. Il aurait pu être le joueur plus titré de l’histoire de la Champions Cup s’il avait gagné cette année avec le Racing 92 en finale face aux Saracens (21-8).

A 37 ans, le vétéran néozélandais réalise une saison remarquable avec le club francilien. A tel point que le duo d’entraîneurs Laurent Labit et Laurent Travers a décidé de le titulariser à chaque gros match des Bleus et Blancs. Leader de vestiaires, il est aussi irréprochable sur le terrain. Il a gardé ses jambes de jeune homme. Toujours bien placé entre les lignes, il est au premier soutien de pratiquement chaque ballon.

Sébastien Bruno, aujourd’hui entraîneur du LOU a connu le Néozélandais au RCT : « Chris c’est un leader de vie, il a toujours la banane, il est rassembleur. A l’approche d’une finale il est assez cool, mais dès qu’on rentre dans les vestiaires il se concentre et devient imperturbable. Il parle pas beaucoup, mais quand il s’exprime, on l’écoute. Après, techniquement, c’est plus un perforateur. Très fort dans les un contre un et il fait avancer son équipe ».

 

Palmarès :

Toulon :

3 Champions Cup : 2013, 2014, 2015

1 Bouclier de Brennus : 2014

 

 

George Smith (35 ans, 111 sélections)

 

Il est déjà dans la légende du rugby australien. Il est dans la catégorie des Campese, Larkham, Gregan, Eales. Que dire de plus, il a signé au début de l’année avec les Wasps, à la fin de la saison, alors que les Saracens ont tout écrasé cette saison en championnat, il a trouvé le moyen d’être élu meilleur joueur du championnat.

Dai Young, le manager des Wasps savait qu’il n’allait pas être déçu en le recrutant en début de saison. Le joueur de 35 ans a fait une saison monstrueuse. Comme Masoe, il a été titulaire à chaque grande rencontre. Comme Masoe, il est un leader de vestiaires, toujours incritiquable sur le terrain.

Véritable idole aux Brumbies, il a tout gagné et notamment trois titres de Super Rugby (2000, 2001, 2004) ou à chaque fois le troisième ligne a été élu meilleur joueur de son pays. Depuis 2010, il fait son globe trotter, jouant tantôt au Japon (Suntory Sungoliaths) tantôt en France (Stade Français, LOU et Toulon). Il devait repartir au Japon, il a décidé de signer aux Reds. Cela montre l’infatigable envie de se grand monsieur du Rugby. « Il tellement doué. Au contraire de Chris, il est très discret, introverti. Il rassemble plus par les actes que par la parole. George est au dessus de tout le monde techniquement mais est moins physique que Chris. Je me rappelle une fois on l’a fait joué demi de mêlée, il nous a fait gagné le match. » conclue l’ancien talonneur du RCT.

 

Palmarès :

Brumbies :

Trois Super Rugby : 2000, 2001, 2004

Australie

Vice-champion du monde : 2003

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?