Galletier, la jeunesse patiente

  • Galletier, la jeunesse patiente
    Galletier, la jeunesse patiente
Publié le

Après avoir été libéré par Montpellier alors que le club était encore en course pour le Bouclier de Brennus, Kélian Galletier sera remplacant lors du deuxième test-match face à l’Argentine (samedi 20h10). 

Kélian Galletier, 24 ans sera sur le banc lors du second match de l’équipe de France face à l’Argentine. Le troisième ligne pourrait fêter sa première cape, et elle apparaîtrait deux semaines après sa première convocation. 16 matchs, 6 titularisations en Top 14 et un titre de champion d’Europe ont donc convaincu le staff de l’équipe de France de faire appel au joueur du MHR.

Le profil du troisième ligne apporte un plus au paquet d’avants des Bleus. Ses qualités premières sont la vitesse et la percussion. Il couvre beaucoup de déplacements et se trouve souvent au soutien de ses attaquants. Galletier est aussi un bon plaqueur. Avec Kévin Gourdon et Loann Goujon, il représente cette nouvelle génération de troisième ligne puissant et complet.

 

Un palmarès de jeune accompli

 

Le joueur de 24 ans né à Montpellier est un pur Héraultais. Il a fait toutes ses classes à l’école de rugby du MHR, champion de France cadets Alamercery en 2009, juniors Reichel en 2011 et espoirs en 2013. Son apparition dans le groupe professionnel s’est fait progressivement et est venu récompensé la formation montpélliéraine. Il connaît l’équipe de France U20 lors de la saison 2010-2012.

 

Bien sûr, on peut se dire que face aux nombreux absents au poste (Le Roux, Claassen, Ollivon) qui jouent les phases finales, il n’aurait peut être pas été pris. Le fait est qu’il sera bien à Tucuman samedi soir pour peut être honorer sa première sélection.  

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?