Goze : «Un événement exceptionnel et historique»

  • Goze : «Un événement exceptionnel et historique»
    Goze : «Un événement exceptionnel et historique»
Publié le , mis à jour

Le président de la LNR, Paul Goze, revient sur le choix du Camp Nou pour accueillir la finale 2016 du Top 14.

Pourquoi une finale du Top 14 à Barcelone ?

La raison première, c’est la conjonction de deux événements planétaires : la Coupe du monde de rugby jouée à l’automne, qui a décalé le Top 14 sur le mois de juin et le fait qu’à cette période, pour cause d’Euro de football organisé en France, le Stade de France était non accessible. S’est alors posé la question de savoir où nous pourrions faire jouer la finale du Top 14 ? Quel stade à la capacité équivalente pouvait accueillir cette rencontre ? J’ai immédiatement pensé à l’option Camp Nou de Barcelone. Je souhaitais faire d’une contrainte qui venait de ces deux éléments, une opportunité. On aurait très bien pu choisir le stade olympique, mais l’enceinte du Barça et ses 98 000 places me paraissaient être un magnifique défi. Le fait que la saison de football soit terminée a facilité les choses, car quand j’étais président de l’Usap, j’ai plusieurs fois tenté d’obtenir la location de ce stade mais les dirigeants du Barça ,à chaque fois, ont décliné l’offre notamment pour préserver l’état de leur pelouse. Au final, nous pouvons proposer une première historique : faire un match de rugby dans ce lieu mythique qu’est le Camp Nou.

Reste à le remplir, n’avez-vous pas eu peur que le Camp Nou soit trop grand ?

Oui, c’est le genre d’interrogation que l’on se pose quand on lance ce type de projet, mais ma réflexion a été de dire qu’il y a chaque année 80 000 personnes au Stade de France pour la finale ; le fait que cette saison cela soit un événement exceptionnel, qui ne se reproduira pas de sitôt, je pensais que l’on y arriverait. De plus, Barcelone est une ville extrêmement attractive et touristique. Ce n’est pas loin de la France, et notamment du Grand Sud, la zone principale de chalandise de rugby professionnel. C’était un pari qui va se transformer en vraie réussite car les 98 000 billets se sont arrachés.

Avez-vous été surpris par cet engouement populaire ?

C’est un événement qui n’a jamais eu lieu, et que l’on ne reverra pas d’ici plusieurs décennies. Le caractère exceptionnel de cette rencontre a fait qu’il y a eu en effet un engouement formidable. Entre le Tournoi des 6 Nations, les test-matchs de novembre ou la finale de Top_14, les gens ont de multiples possibilités de se rendre à Paris pour voir un match de rugby. Mais pas à Barcelone. De plus, le fait que la rencontre se déroule un vendredi soir, offrant la possibilité de coupler le match à un week-end de villégiature à la fin juin, on peut penser qu’il y fera beau et chaud, tout ceci a entraîné une ferveur pour ce match inhabituel.

Que représente pour vous Barcelone ?

J’étais, je suis, et je serai toujours perpignanais. Quand on est de Perpignan, on l’est pour toujours. Pour nous, les Catalans, Barcelone c’est la capitale. Nous avons une très grande proximité avec les Catalans du Sud, l’histoire nous a séparés il y a très longtemps mais nous sommes tous Catalans. C’est la même région. Et puis, il y a le fait de jouer dans ce stade, le Camp Nou qui est un endroit spécial pour tous les Catalans, J’éprouve donc une immense fierté de voir que la finale du Top 14 va se dérouler à Barcelone.

Etes-vous plutôt Barça ou Espagnol de Barcelone ?

Je ne peux pas dire que le football et son actualité me passionnent. Mais de manière presque obligatoire, je suis pro Barça. Je m’intéresse plus au Barça qu’au football en général.

Le Camp Nou coûte-t-il plus cher que le Stade de France ?

Ce n’est pas très éloigné. La négociation financière finale est même légèrement en dessous de ce que nous coûte un match à Saint-Denis. Après, nous avons aussi dû tenir compte de la différence de TVA entre les deux pays. Si en France, les billets sont taxés à 5,5 %, à Barcelone on doit reverser 21 %. Le différentiel est important.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?