Trois hommes dans le match

  • Trois hommes dans le match
    Trois hommes dans le match
Publié le , mis à jour

Pour ce second test-match ce samedi face à l’Argentine, ils sont plusieurs joueurs à abattre une carte importante. Parmi eux, Yoann Maestri, François Trinh-Duc et Baptiste Serin jouent vraiment gros. Explications.

Yoann Maestri

Le deuxième ligne du Stade toulousain, qui a bien failli faire le voyage jusqu’en Argentine pour rien en raison de douleurs aux côtes, honorera ce samedi finalement son premier capitanat avec l’équipe de France. Quand bien même, il affirme ne ressentir : « aucune pression particulière », Yoann Maestri se sait attendu par le staff des Bleus. Un temps, son nom avait circulé pour prendre la succession de Thierry Dusautoir, à l’issue de la dernière Coupe du monde. Finalement, Guy Novès avait porté son choix sur Guilhem Guirado, nommant Maestri simplement vice-capitaine. « Le plus important, ce n’est pas d’être le capitaine de l’équipe de France, assure-t-il. Le plus important, c’est de jouer pour l’équipe de France. Pour moi, Guilhem représente la personne idoine pour ce rôle. Et j’apprécie d’être un de ses relais car je crois en lui. » Il n’empêche. En l’absence du Toulonnais, retenu pour la finale du Top 14, Yoann Maestri devra être exemplaire tant dans l’engagement que dans la maîtrise, ce qui ne fût pas toujours le cas par le passé, et montrer la voie à suivre à ses partenaires pour les guider vers le succès.

François Trinh-Duc

D’aucuns pensent qu’il est le choix numéro un du sélectionneur Guy Novès au poste de demi d’ouverture. Pourtant, du haut de ses 54 sélections et de ses 30 ans, François Trinh-Duc n’a, pour l’heure, pas encore vraiment eu l’occasion de s’exprimer sous la direction de l’ancien manager du Stade toulousain. Blessé au début du Tournoi des 6 Nations, il avait alors vu Jules Plisson enchaîner trois titularisations successives (Italie – Irlande – pays de Galles), avant d’obtenir les commandes du jeu tricolore face à l’Écosse. Las, sa performance n’avait pas convaincu. Le XV de France s’était d’ailleurs incliné face au Chardon pour la première fois depuis 2006. En suivant, face à l’Angleterre, il avait été contraint de quitter ses partenaires après seulement 13 minutes de jeu, victime d’une grave entorse de la cheville. Sa fin de saison avec Montpellier a ressemblé à un long chemin de croix. Avant le premier test face à l’Argentine, où il était remplaçant, il ne comptait que 98 minutes de temps de jeu en 2016. Un chiffre famélique. Toutefois, son principal concurrent Jules Plisson, malgré une très bonne gestion de l’animation offensive lors du premier test-match face aux Pumas, peinant à s’affirmer, François Trinh-Duc voit s’offrir à lui, ce samedi face à l’Argentine, une très belle occasion de marquer des points.

Baptiste Serin

nIl paraît que les absents ont toujours tord. Jusqu’à cette tournée en Argentine, le sélectionneur Guy Novès n’avait utilisé que deux demi de mêlées. Maxime Machenaud et Sébastien Bézy se sont en effet partagés les titularisations durant le dernier Tournoi des 6 Nations. Seulement, le premier n’a pas pu être du voyage en Amérique du Sud puisque qualifié avec son club pour la finale du Top 14, quant au second, il n’a pu rejoindre Tucumàn qu’après l’élimination du Stade toulousain en barrage. Il n’en fallait pas plus à Baptiste Serin, qui avait déjà impressionné le staff, notamment par la qualité de sa passe, sur les premières séances d’entraînement, pour saisir l’opportunité qui lui était offerte. De tous les novices du premier test, il est assurément celui qui a le plus marqué les esprits. Et il est celui qui jouera le plus gros sur cette seconde partie. « On a des joueurs qui ont marqué des points et on voulait les revoir, a sobrement commenté Guy Novès avant le deuxième test-match. Ceux qui reviennent, c’est pour savoir si il peuvent rééditer la même performance. » Si tel devait être le cas pour Baptiste Serin, il y a fort à parier que le Bordelo-béglais sera, à l’avenir, pleinement intégré dans le projet du XV de France.

 

 

Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?