Salles impose sa loi

  • Salles impose sa loi
    Salles impose sa loi
Publié le , mis à jour

Dans une chaude ambiance à Castelsarrasin, l'U.S. Salles s'est imposé (16-14) face à Prades au terme d'un match serré. Le club girondin valide donc sa montée en Fédérale 2 avec un titre de champion de France.

Dans un match tendu et engagé, Salles a été rapidement réduit à quatorze. Malgré l'exclusion temporaire de son deuxième ligne Salis, les Girondins ont été les premiers à scorer sur un essai de pénalité. Dominateurs pendant la première demi-heure, ils auraient même pu prendre le large en fin de première mi-temps, s'ils n'avaient pas vendangé un trois contre un d'école. Prades a fait le dos rond avant de se redonner espoir après la pause.

La JOP est même passé devant un très court instant à l'heure de jeu. Avant que Plantey ne réussisse la pénalité de la gagne, à 40 mètres à gauche des perches. Après une longue séquence défensive, un dernier grattage au sol a libéré les Sallois. Trop indiscipliné, Prades s'est réveillé trop tard pour espérer l'emporter. Le Bouclier prend donc la direction de la Gironde.

Fiche technique 

Salles 16 - Prades 14

A CASTELSARRASIN, Stade Alary.
Dimanche 15 heures.
Arbitre : M. Rosich (Armagnac-Bigorre).
M-T : 13-9.

Évolution du score : 7-0, 7-3, 10-3, 13-3, 13-6, 13-9 / 13-14, 16-14.

SALLES : 1E Pénalité (8e) 1T et 3P Plantey (22e, 26e, 65e)
PRADES : 1E Faugères (63e) 3P Charcos (19e, 30e, 40e)

Salles : 15. Lafon – 14. Stephan, 13. F. Bourrut, 12. Serin, 11. Plantey – 10. J. Bourrut, 9. Golpe – 7. Cipresso, 8. Decher, 6. Malet (cap.) – 5. Periat, 4. Salis – 3. Lescarret, 2. Dubaquier, 1. Perron.
Sont entrés en cours de jeu : 16. Fouquet, 17. Coussy, 19. Bechade, 20. Robede, 21. Maby, 22. Dubord, 23. Weber Mafuta.

Carton jaune : Salis (4e).

Pour Prades : 15. Durand – 14. Margail, 13. Trafi (cap.), 12. Bergue, 11. Charcos – 10. Pujol, 9. Garrigue – 7. Anglade, 8. Jnaoui, 6. Goncalves – 5. Carrere, 4. Brunet – 3. Techene, 2. Hamiche, 1. Bergay.
Sont entrés en cours de jeu : 16. Marcuello, 17. Faugeres, 18 . Bertaud, 19. Severac, 20. Respecte, 21. Garriguenc, 22. Carrasco.

Carton jaune : Pujol (25e).

Par Florent Duprat

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?