[Bilan Top 14] Le Racing, champion un point c’est tout

  • [Bilan Top 14] Le Racing, champion un point c’est tout
    [Bilan Top 14] Le Racing, champion un point c’est tout
Publié le , mis à jour

[Bilan Top 14/14] Le Racing vient de remporter son sixième titre de champion de France face à Toulon le 24 juin à Barcelone. Les hommes du duo Travers/Labit ont confirmé leur bonne saison.  

Bilan de la saison :

 

Les Racingmen ont tout de même joué deux finales cette saison. Une malheureuse à Lyon le 14 mai face aux Saracens en coupe d’Europe, une autre beaucoup plus joyeuse à Barcelone face à Toulon. Et sur deux finales, en gagner une c’est déjà bien. D’autant plus que cette finale de Top 14 n’a pas été simple à atteindre. En effet, lors de la demi-finale face à Clermont, les Racingmen ont été mis en difficulté. Mais grâce notamment à leur buteur néo-zélandais, Dan Carter, et à cet essai d’Imhoff à la 98e minute, les ciel et blanc se sont propulsés en finale. Sur la saison de Top 14, les hommes de Jacky Lorenzetti ont remporté 18 matchs, pour seulement 7 perdus et un match nul.

 

Joueur de la saison :

 

Le Sud-africain de 23 ans, Johan Goosen, a été un des joueurs clés de la saison du Racing. Pourtant blessé dès le match d’ouverture du championnat, il est revenu plus fort et à fait profiter son équipe de sa polyvalence. En effet, il peut jouer arrière, centre et même demi d’ouverture. Sa vitesse ainsi que sa vision du jeu, du fait notamment d’avoir occupé plusieurs postes, ont été primordiales cette saison. Ses tirs longue distance ont permit aux ciel et blanc de souffler et le jeune joueur a ainsi confirmé sa place au sein du groupe. Cette saison il aura marqué sept essais et passé dix-sept pénalités.

 

Tournant de la saison :

 

C’était le 14 mai à Lyon, les Racingmen affrontent les Saracens. Dans ce match à sens unique, le club des Hauts de Seine à eu beaucoup de mal à dominer les Anglais. Aucun essai dans ce match, et pourtant score final : 9-21. Malgré tout, après cette défaite, les Racignmen ont su relever la tête. Ils ont enchaîné 6 victoires d’affilées. Ils ont battu Pau, La Rochelle, mais surtout le MHR, le Stade toulousain, Clermont et enfin Toulon en finale. Cette défaite a peut-être été bénéfique pour les Franciliens.

 

Révélation de la saison :

 

 

On l’a souvent appelé la doublure de Guilhem Guirado en équipe de France et malgré son absence lors de la finale de Coupe d’Europe à Lyon, Camille Chat a été la révélation de cette saison au Racing. A 20 ans, il a été le plus jeune joueur retenu par Guy Novès pour le tournoi des VI nations cette année. Issu du centre de formation, le jeune talonneur a notamment brillé lors de cette finale au Camp Nou en remplaçant Szarzewski.

 

Projet d’avenir :

 

Adieu Colombes, bonjour l’Arena ! En septembre 2017, l’Arena va en effet être inauguré. Les ciel et blanc auront donc un nouveau terrain de jeu pour entamer la saison du bon pied.

 

 

Par Jessica Fiscal

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?