Les cinq choses à retenir du tirage au sort de la Champions Cup

  • Les cinq choses à retenir du tirage au sort de la Champions Cup
    Les cinq choses à retenir du tirage au sort de la Champions Cup
Publié le , mis à jour

Effectué en début d'après-midi à Neuchâtel, le tirage au sort de la phase de poules de la Champions Cup a livré son verdict. En voici les principaux enseignements.

1- Des poules abordables pour le Racing, Toulon et Montpellier

Les trois plus grandes chances françaises la saison prochaine en Champions Cup ont hérité d'un tirage abordable. Le Racing, mis à part les Tigers de Leicester, affrontera Glasgow et le Munster. On peut objectivement penser que les hommes de Laurent Travers et Laurent Labit semblent supérieurs à ces deux équipes. Idem, pour Toulon, qui jouera contre le champion d'Europe, les Saracens, mais qui défiera aussi les Scarlets et Sale. Enfin, même sort pour Montpellier qui semble plus fort que Castres et Northampton et qui devra se méfier du Leinster.

 

2- A Toulouse le meilleur tirage

On promettait le groupe de la mort au Stade toulousain, membre du chapeau 3. Et finalement, les toulousains sont peut être les représentants français les mieux lotis. Avec le Connacht et les Wasps, Toulouse hérite d'une poule abordable. Attention néanmoins à ne pas rééditer la performance de la saison passée, où les hommes d'Ugo Mola n'avaient gagné qu'un match sur six, terminant à la dernière place de la poule.

 

3- Deux affrontements franco-français

Durant cette phase de groupes, nous aurons le droit à deux affrontements franco-français. Montpellier et Castres se retrouvent dans la poule 4 et pourront se rappeler du barrage de cette saison. Et Clermont et Bordeaux-Bègles s'affronteront deux fois dans la poule 5. Ironie du sort, les deux clubs étaient déjà dans la même poule la saison dernière, les Bordelais privant les Auvergnats d'une qualification pour les quarts de finale lors de la dernière journée.

 

4- Saracens – Toulon, choc de champions d'Europe

Présents tous les deux dans la poule 3, les Saracens et le RC Toulon se retrouveront par deux fois lors de cette phase de groupes. Il s'agit ici de l'affrontement entre les deux derniers champions d'Europe étalés sur quatre ans puisque le titre est revenu cette saison aux Saracens alors que durant trois ans, le RCT a dominé l'Europe.

 

5- La finale 2017 à Murrayfield

Alors que tout le monde connaît ses futurs adversaires, l'ensemble des clubs regarde en direction de Murrayfield, lieu de la finale 2017 de la Champions Cup. Ils sont vingt sur la ligne de départ mais seulement deux se retrouveront à Edimbourg pour se disputer la 22e finale de l'histoire.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?