Coetzee : « Nous construisons une nouvelle culture »

  • Coetzee : « Nous construisons une nouvelle culture »
    Coetzee : « Nous construisons une nouvelle culture »
Publié le , mis à jour

Allister Coetzee - Sélectionneur des Springboks soulagé de la victoire de la série de tests, le nouveau boss des Boks évoque l’avenir, et les hommes sur qui il compte.

Que représente pour vous la victoire de cette série de tests ?

Nous avons commencé cette série par une défaite. La semaine suivante, nous avons été menés 19 à 3 à l’Ellis Park, avant de revenir pour remporter le match. Aujourd’hui, nous avons écopé d’un carton jaune et les Irlandais ont marqué dix points pendant ce temps. Enfin, mes joueurs ont défendu leur ligne comme des chiens en fin de match. Ce groupe n’est formé que depuis quelques semaines mais il a déjà montré sa force de caractère. Je suis très fier de mes joueurs. Ce n’était pas beau mais c’était dur et pour gagner une rencontre internationale, il faut parfois être capable de gagner la guerre des tranchées.

Qu’avez-vous appris lors de ces trois rencontres dans la perspective des prochains Four-Nations ?

Ce que j’ai adoré, c’est de voir les joueurs prendre leurs responsabilités et faire preuve de résilience. Ce qui est sûr, c’est que je sélectionnerai les joueurs sur leur niveau de performance en Super Rugby. D’ici là, nous allons décortiquer ces trois matchs avec le staff et voir sur quels points nous pouvons progresser. J’ai d’ores et déjà identifié les ballons hauts, ainsi que les attitudes au contact. La défense a été performante et, tactiquement, nous avons été cohérents. Les joueurs vont acquérir des automatismes. Mais le point de départ, c’est cette force de caractère qui anime le groupe.

Procéderez-vous à des changements pour les Four-Nations ?

Nous avons eu six blessés. Nous devons donc faire le point. J’ai trouvé qu’Elton Jantjies et Faf De Klerk ont mieux fonctionné ensemble ce soir mais je veux voir plus souvent des coups de pied parfaitement exécutés comme celui qui nous a permis de marquer ce soir. Les Irlandais étaient vraiment décidés à remporter cette série de tests et ils nous ont imposé un véritable combat de rue. Cette victoire est donc immense.

Êtes-vous satisfait des prestations d’Adriaan Strauss en tant que nouveau capitaine ?

J’ai maintenu Adriaan en tant que capitaine pour le reste de la saison et je l’ai trouvé fantastique, tout comme les autres leaders du groupe tels que Warren Whiteley, Duane Vermeulen, Frans Malherbe, Beast Mtawarira et Pat Lambie. Nous nous attachons à construire une nouvelle culture pour le rugby sud-africain et nous aurons quatre ans pour le faire. Nous vivons dans un pays dynamique et la culture des Boks qui remonte à dix ans en arrière ne fonctionne plus aujourd’hui. En résumé, je suis très satisfait de mes leaders : ils s’investissent, se projettent dans l’avenir et sont exemplaires sur le terrain.

Êtes-vous satisfait des prestations de joueurs plus expérimentés, qui ont été critiqués pendant cette série ?

Des mecs comme JP Pietersen, Frans Malherbe et Francois Louw ont été très largement critiqués ces dernières semaines mais je suis heureux de voir qu’ils aient relevé le défi. Je souligne aussi la performance du jeune Faf De Klerk, qui a été excellent. Tout cela est de bon augure pour les Four-Nations. Les Irlandais nous ont vraiment testés dans tous les secteurs de jeu et nombre de nos joueurs ont appris énormément du rugby international.

Par Ken Borland, avec Simon Valzer

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?