Top 5 : Flops de la saison 2015-2016 du Top 14

  • Top 5 : Flops de la saison 2015-2016 du Top 14
    Top 5 : Flops de la saison 2015-2016 du Top 14
Publié le , mis à jour

On a eu un lot de très beaux tops, mais beaucoup ont déçu cette saison aussi... Notamment le champion sortant.

1. Stade Français :

Quelle déception pour le champion de France 2015. Avec une 13e place au classement final de la saison régulière, le Stade Français est rentré dans l’histoire en tant que champion sortant le plus mauvais. En plus de cela, les Parisiens se sont fait sortir sèchement en quarts de finale de Champions Cup contre Leicester (41-13). Pour leur trouver une excuse, ils ont vraiment été impactés par le départ de leurs internationaux pour la Coupe du Monde et le Tournoi des VI Nations (Slimani, Flanquart, Papé, Waisea, Danty, Camara, et Bonneval).

2. Mathieu Bastareaud :

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Mathieu Bastareaud. Malgré 16 titularisations cette saison avec le RCT, le centre français n’est plus du tout à son niveau. Lors de la finale du Top 14 face au Racing 92, Bernard Laporte a choisi de le titulariser lors de la finale car Ma’a Nonu a déclaré forfait. La paire Mermoz-Nonu a eu les faveurs du staff varois.

3. Les Wallabies du Top 14 à la peine :

Ils sont arrivés avec le statut de stars et finaliste de la Coupe du Monde. Les Will Genia (Stade Français), Adam Ashley-Cooper (UBB) Sekope Kepu (UBB), Quade Cooper (RCT), Matt Giteau (RCT) et Drew Mitchell (RCT) ont été de vrais flops, chacun à leur manière. Will Genia, Giteau, et Drew Mitchell ont squatté l’infirmerie une bonne partie de la saison. Les Bordelais Ashley-Cooper et Kepu n’ont pas eu le rendement espéré tout au long de la saison. Quade Cooper (RCT) n’a pas du tout été au niveau auquel on l’attendait.

4. Silvère Tian : Le joueur de l’USO a complètement craqué lors de la rencontre de Top 14, à Charles Mathon, opposant Oyonnax à Grenoble. Expulsé par Romain Poite à la fin du match, l’Ivoirien pète un plomb et s’en prend violemment à l’arbitre. Retenu et ramené par ses coéquipiers aux vestiaires, l’image fait le tour du monde. Il sera suspendu jusqu’en juin 2017.

5. Trinh-Duc : La saison avait commencé avec un coup dur pour l’enfant du Pic-Saint-Loup. L’ouvreur du MHR n’avait au final pas été pris par le staff du XV de France pour disputer la Coupe du Monde en Angleterre. Au total cette saison, huit apparitions pour cinq titularisations en championnat. Très peu de temps, des blessures récurrentes et pour couronner le tout, l’humiliation.. Jake White, le manager de Montpellier l’a privé d’adieux en ne l’appelant même pas sur la feuille de match du dernier match de la saison régulière. Il part à Toulon la saison prochaine.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?