Les champions de 2015/2016 [2/2]

  • Les champions de 2015/2016 [2/2]
    Les champions de 2015/2016 [2/2]
Publié le

Les All Blacks, les Saracens, le Racing, ils ont été sacrés en cette saison 2015/2016. Retour sur les nations et les équipes qui ont marqué la planète rugby.

Les compétitions de clubs

 

Champions Cup : Saracens, le parcours parfait

Neuf matchs, neuf victoires. Qui pouvait résister aux Saracens cette saison en Champions Cup ? Après une phase de poules parfaite (six victoires sur six), les anglais ont respectivement éliminés Northampton (29-20) puis les Wasps (24-17) afin de défier au Parc OL le Racing en finale. Dans une rencontre fermée, les coéquipiers d'Alex Goode vont faire parler leur puissance et faire craquer les Franciliens. Victoire finale (21-9) et première Champions Cup pour les Saracens. 

 

 

Challenge Cup : Montpellier dans la cour des grands

Et dire que c'était mal parti pour les Héraultais ! Fessés d'entrée chez les Harlequins pour la première journée de la phase de poules (18-41), les hommes de Jake White se qualifient in-extremis pour les quarts de finale. S'imposant ensuite à Sale (25-19) puis face à Newport (22-12), Montpellier débarque au Parc OL fort d'une série de dix victoires consécutives. Dans un match ouvert, les coéquipiers de Fulgence Ouedraogo prennent le meilleur sur les Harlequins (26-19). Premier titre européen pour Mohed Altrad, qui en appelle sans doute d'autres.

 

 

Top 14 : Le Racing, vingt-six ans après

Ça commençait à faire long pour les Racingmen qui n'avaient pas été champions depuis 1990. Et on peut dire qu'ils sont allés le chercher ce Bouclier de Brennus 2016. Seulement quatrième de la phase régulière, le Racing a dû éliminer Toulouse (21-16) en barrages, venir à bout de Clermont à la fin de la prolongation (34-33) et enfin résister puis s'imposer en finale contre Toulon à quatorze contre quinze pendant une heure (29-21) pour décrocher un sixième titre de champion de France. Qui plus est dans un des plus beaux stades d'Europe, le Camp Nou de Barcelone.

 

 

Super Rugby : Highlanders, première

En juillet 2015, ce sont les Highlanders de Dunedin qui ont remporté le Super Rugby. Il s'agissait du premier titre de leur histoire après une première finale perdue en 1999. Victorieux à la surprise générale des Hurricanes de Wellington en finale (21-14), ils tentent en ce moment même de doubler la mise lors de l’édition 2016. Actuellement septièmes au classement général, les Highlanders ne sont pas encore assurés de disputer les plays-offs.

 

Premiership : Le doublé pour les Saracens

Victorieux quelques semaines plus tôt de la Champions Cup, les Saracens réussissent le doublé en remportant la finale de Premiership aux dépens d'Exeter (28-20). Ayant écrasé le championnat lors de la phase régulière, Owen Farrell et ses coéquipiers ont ensuite humiliés les Leicester Tigers en demi-finales (44-17) avant de triompher grâce à un essai d'Alex Goode en fin de partie. Il s'agit du troisième titre pour les Saracens et le deuxième consécutif.

 

 

Pro 12 : Le Connacht remet l'Irlande au sommet

Après la parenthèse Glasgow Warriors la saison passée, l'Irlande a repris son bien. Avec trois provinces dans le dernier carré, la domination irlandaise est totale cette saison. Mais ni l'Ulster, ni le Leinster n'ont cette fois-ci triomphé. Ils ont laissé la place au Connacht, qui décroche ainsi son premier titre. Deuxième de la phase régulière, le Connacht a sorti en demi-finale le champion sortant Glasgow (16-11) avant de triompher du Leinster à Murrayfield en finale (20-10). Ils ont bénéficié du fait que leurs adversaires directs aient été amputé de leurs internationaux pendant la Coupe du Monde 2015. 

 

 

Pro D2 : Le LOU écrase tout

Champion en avril, 117 points au compteur, 25 victoires en 30 journées, 118 essais inscrits. Le LOU a écrasé de son empreinte cette saison 2015/16 de Pro D2. Les lyonnais retrouveront donc le Top 14 la saison prochaine un an seulement après l'avoir quitté. Mention spéciale à l'Aviron Bayonnais, deuxième de la phase régulière et finaliste victorieux des phases finales contre Aurillac (21-16) et qui retrouvera lui aussi le Top 14.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?