[SAGA TOP 14] Waqa, la bonne pioche ?

  • [SAGA TOP 14] Waqa, la bonne pioche ?
    [SAGA TOP 14] Waqa, la bonne pioche ?
Publié le , mis à jour

Recruté en provenance de la sulfureuse NRL, le fidjien Sisa Waqa est attendu comme le finisseur censé faire oublier Alipate Ratini. Un sacré pari assumé par Bernard Jackman...

C’est l’histoire d’un mec dont l’arrivée en France relevait du destin. Et pourtant, Dieu sait si les vents lui auront longtemps été contraires… Voilà six ans en effet, Sisa Waqa aurait déjà dû poser ses bagages dans l’Hexagone, à Montauban très exactement, où il avait signé un contrat de trois ans. Sauf qu’à l’époque, les difficultés économiques du club tarn-et-garonnais, qui l’avaient conduit à la relégation en Fédérale 1, avaient laissé l’ailier fidjien, valeur sûre de la NRL et des Sydney Roosters, sur le carreau. Comme quoi, les effets collatéraux d’une rétrogradation administrative peuvent se ressentir même aux antipodes… Sans contrat, Waqa n’avait eu d’autre choix que de rebondir dans la compétition locale des Disticts Sud de Sydney.

L’appel salvateur ? Il émana de Craig Bellamy, entraîneur des Melbourne Storm, prévenu que le polyvalent trois-quarts, fils de l’ancien international quinziste et entraîneur de rugby à VII, Etuate Waqa, était disponible. Une bénédiction pour Sisa Waqa, qui embrassa alors une carrière prolifique qui l’entraîna de Melbourne à Canberra, pour la bagatelle de 88 matchs joués et 47 essais marqués. Jusqu’à un nouvel appel, qui fit à nouveau germer dans l’esprit de Waqa la graine d’un départ vers l’Hexagone… Celui-ci venait de Bernard Jackman, déjà entraîneur de Grenoble. C’était il y a un peu moins d’un an et les rumeurs d’un départ de Waqa, qui venait à peine de signer un contrat de deux ans, perturbèrent considérablement la suite de sa carrière à Canberra.

Formation de quinziste

Pour preuve ? En 2016, le Fidjien fut relégué par sanction en équipe réserve, jusqu’à l’officialisation de son départ pour Grenoble au mois de mars. Une échéance en vue de laquelle les Canberra Raiders se sont montrés plutôt conciliant en rompant le contrat de Waqa, qui courait jusqu’au mois de décembre, pour lui permettre d’arriver au pied des Alpes à l’intersaison. Mais dans quel état de forme réel et pour quelle adaptation ? Là réside toute l’interrogation pour ce joueur dont le staff espère qu’il pourra remplacer Alipate Ratini dans un rôle de finisseur.

« Et pour ce qui est de son adaptation, je ne me fais aucun souci, nous confiait, voilà quelques mois, Bernard Jackman. Il vient de la NRL, bien sûr, mais a été formé comme ouvreur au rugby à XV et connaît donc très bien le jeu… D’ailleurs, il n’est passé à XIII que parce que la Fédération australienne a refusé d’homologuer son contrat à cause de son passé d’international fidjien chez les jeunes, alors que les Brumbies lui avaient offert un contrat pour disputer le Super Rugby. » Alors, le FCG a-t-il réussi avec Waqa le bon coup de l’intersaison ? Réponse dans quelques mois…

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?