La crise couve à Toulon

  • La crise couve à Toulon
    La crise couve à Toulon
Publié le , mis à jour

Deux semaines après sa défaite en finale, le RCT pique sa crise en coulisses. Diego Dominguez et Jacques Delmas, sous contrat, ne devraient pas être présents à la reprise du 26 juillet.

Pas encore en poste et déjà sur le départ ? Selon nos informations, Diego Dominguez, qui devait à l’origine prendre la place de Bernard Laporte, a présenté, oralement sa démission à Mourad Boudjellal en raison d’un désaccord sur la composition du nouveau staff technique.

L’Argentin souhaite s’appuyer sur les deux entraîneurs en poste et sous contrat, Jacques Delmas et Steve Meehan. Mais le président Mourad Boudjellal ne veut plus collaborer avec l’entraîneur des avants à qui il ne pardonne pas l’épisode du non-retour de Levan Chilachava sur le terrain en finale de Top 14. Le Géorgien avait quitté ses crampons après son remplacement par Manasa Saulo et n’avait pu revenir en jeu sur une mêlée décisive.

Ultime épisode d’une mésentente, aussi bien technique qu’humaine, latente entre les deux hommes. D’ailleurs, l’homme fort du RCT avait déjà fait signer, l’hiver dernier, son suppléant: Marc Dal Maso, l’ancien entraîneur de la mêlée du Japon.

Boudjellal fait le ménage

Ce dernier avait dans un premier temps conditionné sa venue à celle de Fabien Galthié. Si la piste menant à l’ancien numéro 9 s’est refroidie ces dernières semaines, Boudjellal n’a pas pour autant renoncé à la venue du technicien lde Dal Maso. Ce dernier a d’ailleurs fait le déplacement jusqu’à Toulon mercredi dernier où il lui a été présenté Laurent Emmanuelli, le directeur du centre de formation.

Preuve de son arrivée qui se profile, il a cherché un appartement sur Toulon, jeudi dernier. Diego Dominguez a ensuite appelé Dal Maso pour lui indiquer qu’il ne souhaitait pas travailler avec lui mais avec Jacques Delmas. Vendredi, une ultime tentative de conciliation à l’initiative de Boudjellal a eu lieu mais Dominguez a campé sur ses positions et a indiqué que, dans ces conditions, il « se cassait ».

Ce samedi, le président varois n’a pas répondu à nos nombreuses sollicitations pour confirmer nos informations. Il semble qu’il soit en train de procéder à un grand ménage au club. Les probables départs de Dominguez et Delmas et celui déjà acté de Bernard Laporte ne sont pas les seuls. Ainsi, le directeur général Patrick Bouquet, en CDI à la SASP depuis 2011, a signé une rupture conventionnelle effective au 30 juin dernier. Joint par téléphone, l’intéressé nous a simplement indiqué : « Il n’y a pas d’affaire derrière mon départ. Tout s’est fait en accord avec le président Boudjellal. Appelez Hubert Falco si vous voulez vérifier. »

Ce départ fait suite à d’autres. Ainsi, l’ostéopathe Jean-Pierre Darnaud, le kinésithérapeute néo-zélandais Terry Stone et la médecin Pascale Lambrechts ne seront plus au club l’an prochain. La crise interne qui couvait depuis le printemps a explosé dix jours après la finale de Top 14. à quinze jours de sa reprise, le RCT ne sait toujours pas qui l’entraînera. Dominguez ? Delmas ? Probablement non. Dal Maso et Meehan ? Plus sûrement même si le duo pourrait être chapeauté par un manager étranger du calibre de Graham Henry ou Stuart Lancaster.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?