Liste « Elite » : quelques surprises et des absents de marque

  • Liste « Elite » : quelques surprises et des absents de marque
    Liste « Elite » : quelques surprises et des absents de marque
Publié le , mis à jour

Guy Novès a dévoilé ce dimanche sa liste de 30 joueurs « Elites » pour la saison prochaine. Au-delà des nombreux cadres auxquels le sélectionneur renouvelle sa confiance, quelques surprises se sont glissées dans cette revue d'effectif.

Les indiscutables de la liste

Ne pas avoir été en Argentine n'avait donc aucune conséquence sur la confiance de Guy Novès. Sur les 30 joueurs présents dans la liste « Elite », 14 étaient absents de la tournée argentine. Aux yeux du sélectionneur ils sont des cadres, des indispensables de cette nouvelle ère pour le XV de France. En première ligne, on peut citer Eddy Ben Arous, Camille Chat et Guilhem Guirado. En deuxième ligne, Alexandre Flanquart, Bernard Le Roux et Sébastien Vahaamahina et en troisième ligne, Damien Chouly et Wanceslas Lauret. Au poste de demi de mêlée, Guy Novès fait confiance à Maxime Machenaud, tout comme il donne du crédit à Wesley Fofana et Maxime Mermoz au centre ainsi qu'à Scott Spedding à l'arrière.

D'autres « cadres » étaient, eux, en Argentine et ont conforté l'ancien entraîneur du Stade toulousain dans ses choix. Ainsi, Uini Atonio, Jefferson Poirot et Rabah Slimani en première ligne, Yoann Maestri et Paul Jedrasiak en deuxième ligne, Loann Goujon en troisième ligne, Jules Plisson malgré ses performances peu convaincantes lors de la tournée en demi d'ouverture, Gaël Fickou au centre et Maxime Médard à l'arrière sont présents sur cette liste.

 

Les surprises de la liste

On ne les attendait peut être pas mais Guy Novès a choisi de leur faire confiance. Pour deux d'entre eux, ils n'étaient même pas du voyage en Argentine voire même quasiment pas sur les listes du sélectionneur depuis le début de son mandat. La faute à une grave blessure pour l'ailier Yoann Huget, qui est donc présent. La faute à des performances moyennes avec Toulouse pour le demi d'ouverture Jean-Marc Doussain. D'autres étaient en Amérique du Sud et ont su convaincre le sélectionneur : Sébastien Bézy au poste de demi de mêlée, Julien Le Devedec en deuxième ligne ainsi que François Trinh-Duc à l'ouverture. Pour eux, c'est une chance à saisir. A eux d'en profiter.

 

Ceux qui ont gagné leur place en Argentine

Phases finales du Top 14 obligent, Guy Novès à dû composer sans plusieurs de ses cadres en Argentine. Et au vu de sa liste des 30, certains nouveaux ont su en profiter. On peut parler de l'ailier Djibril Camara, du troisième ligne Kevin Gourdon, du centre Rémi Lamerat et du demi de mêlée Baptiste Serin, qui s'est fait remarquer durant les deux test-matchs. Pour eux, cette saison sera celle de la confirmation au vu de tous les espoirs qu'ils ont pu susciter.

 

Les exceptions

Beaucoup se sont offusqués en ne voyant pas les noms de Louis Picamoles et de Virimi Vakatawa présents sur la liste « Elite ». Pourtant, ils font bien partie officieusement de la liste des 30. Ils sont donc 32 au total. Le nouveau joueur de Northampton ne peut, en effet, être soumis au régime de la convention vu qu'il évolue à l'étranger. Enfin, Vakatawa dispose d'un contrat fédéral et n'a pas besoin d'être protégé par la FFR.

 

Les absents

On pouvait s'attendre à ce qu'ils soient dans la liste et finalement ils en sont les grands absents. Morgan Parra et Brice Dulin sont les deux joueurs qui ont le plus fait parler. Le clermontois est en effet le joueur ayant le meilleur taux de réussite au pied cette saison en Top 14. Le Racingmen, lui, a été un élément indispensable des franciliens dans leur conquête du titre de champion de France. Autres absences que l'on peut noter, celles de Jonathan Danty, auteur d'une bonne saison avec le Stade Français, d'Hugo Bonneval et dans une moindre mesure de Camille Lopez, Noa Nakaitaci, Benjamin Kayser et de Rémi Bonfils. Néanmoins, leur absence n'est pas une fatalité. Elle ne signifie pas que Guy Novès ne les appellera pas pour la tournée de novembre ou le prochain Tournoi des Six Nations.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?