Super Rugby : c'est la dernière journée !

  • Super Rugby : c'est la dernière journée !
    Super Rugby : c'est la dernière journée !
Publié le , mis à jour

C'est la 17e et dernière journée de la phase régulière du Super Rugby. Beaucoup de calculs sont à faire pour se qualifier, notamment dans le duel à distance Brumbies-Waratahs. C'est la folie dans la poule néo-zélandaise. Voici les cinq raisons de suivre la dernière journée.

1. La réaction attendue des Australiens

Les Australiens garderont un mauvais souvenir du premier Super 18. Ils vont qualifier une seule équipe en phases finales - probablement les Brumbies - et ont subi une succession de cuisants revers, semaine après semaine. La 16e journée a constitué le sommet de leur chemin de croix avec quatre défaites face aux rivaux néo-zélandais, pour un score total de 203 à 63. Pis, sur les vingt-quatre confrontations « Trans-Tasman », ils sont sortis vainqueurs à seulement trois reprises. Cette 17e journée va donner lieu à deux « derbys » (Reds-Rebels et Brumbies-Force) et au déplacement des Waratahs sur la pelouse des Blues. Si cette dernière levée ne changera pas la donne, elle doit au moins permettre aux Australiens de donner une bonne image de leur rugby et de sortir la tête haute. En attendant peut-être un exploit des Brumbies en phases finales.

 

2. La dernière des Gill, Van Dyk, Jones…

Plusieurs futurs joueurs de notre championnat vont connaître leur dernière en Super Rugby ce week-end. On pense notamment au deuxième ligne des Rebels Luke Jones, prochainement Bordelais, au flanker des Queesland Reds Liam Gill et au pilier des Blue Bulls Marcel Van der Merwe, engagés avec Toulon, au pilier des Cheetahs Maks Van Dyk, attendu du côté de la Ville rose, ou encore au troisième ligne des Reds Curtis Browing et au deuxième ligne des Blues Josh Bekhuis, recrues du Lou. Tous ces partants chercheront sans nul doute à briller avant de s’en aller.

 

3. La chasse au Folau

Qui terminera meilleur marqueur de cette phase régulière ? Pour l’heure, le Wallaby Israel Folau (Waratahs) occupe le premier rang des finisseurs avec dix réalisations. Mais ses poursuivants directs se comptent sur les doigts de deux mains : Damian Mc Kenzie et Tamanivalu Seta (Chiefs), Hodge Reece (Melbourne Rebels), Yamada Akihito (Sunwolves), Faddes Matt (Highlanders) ou encore Petersen Seargeal (Cheetahs) - les Lions Janse van Rensburg Rohan et Mapoe Lionel Granton sont au repos - pointent à une longueur et voudront profiter de cette dernière journée pour remporter ce titre honorifique mais précieux pour la suite d’une carrière.

 

4. Jaguares, un quatrième succès à portée de main

Les Jaguares bénéficient d’une occasion en or de conclure joliment leur première saison de Super Rugby. Les Argentins vont en effet recevoir une formation des Lions fortement remaniée. Les entraîneurs du leader du Super Rugby ont choisi de mettre en repos une grande majorité des cadres pour leur permettre de se régénérer avant les phases finales. Une semaine après avoir failli face aux Highlanders (8-34), Agustin Creevy et ses partenaires peuvent offrir un quatrième succès à leurs supporters en guise d’au revoir…

 

5. Le grand retour de Messam

Figure iconique des Chiefs, Liam Messam va effectuer son retour au premier plan à l’occasion de cette 17e journée. Le troisième ligne avait été retenu tout au long de la saison pour préparer les jeux Olympiques. En vain. Non retenu pour aller à Rio, le All Black de 32 ans était entré à la mi-temps face aux Reds la semaine dernière. Il va retrouver sa place dans le XV de départ à l’occasion du déplacement chez les Highlanders. Cette semaine, la Sanzaar a annoncé sa qualification pour les phases finales. Habituellement, un joueur doit avoir disputé quatre rencontres auparavant pour y être éligible. Liam Messam bénéficie d’une dérogation bienvenue pour les Chiefs.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?