Super Rugby : l'heure de conclure

  • Super Rugby : l'heure de conclure
    Super Rugby : l'heure de conclure
Publié le

En ballottage très favorable, les Brumbies et les Sharks doivent valider leur billet pour les quarts et ainsi compléter le groupe de barragistes.

Six des huit équipes qualifiées pour les phases finales de ce premier Super 18 sont d’ores et déjà connues : les Chiefs, les Crusaders, les Highlanders et les Hurricanes en Nouvelle-Zélande, les Lions et les Stormers en Afrique du Sud. Pour les quatre formations néo-zélandaises, il s’agira de se disputer le précieux gain d’un barrage à domicile. Leurs oppositions directes s’annoncent électriques. Leurs homologues sud-africaines abordent en revanche cette dernière journée sans pression particulière : les Lions se permettent même d’effectuer une revue d’effectif en Argentine ; la troupe du Cap va de son côté pouvoir répéter ses gammes face aux Kings.

Quatre formations vont se disputer les deux derniers tickets pour les quarts de finale : les Brumbies et les Waratahs côté australien, les Sharks et les Bulls côté sud-africain. Sauf coup de théâtre, les franchises de Canberra et de Durban devraient compléter le grand huit. Elles possèdent leur destin en mains et un calendrier très favorable. Les hommes de Stephen Larkham reçoivent, ce samedi, une Western Force à la dérive, sur le terrain comme en coulisses. Après avoir été battus 40 à 15 à Auckland, les Brumbies se voient offrir une seconde chance en or de valider leur place dans le tableau final : « Il nous faut impérativement relever la tête, annonce le manager australien. Le point positif est que nous ayons eu un week-end de repos et huit jours de préparation pour aborder ce match. » Même en cas d’exploit sur la pelouse des Auckland Blues, les Waratahs risquent de terminer à la plus mauvaise place. La plus frustrante, en tout cas.

 

Les Sharks se trouvent dans une position encore plus enviable. Ce vendredi, Willie Le Roux et ses partenaires accueillent les Sunwolves, cancres de la compétition et à bout de souffle. Ils possèdent de plus deux points d’avance sur les Bulls, leur unique challenger, en déplacement chez les Cheetahs. Si le défi de cette 17e journée semble constituer une formalité pour les Brumbies et les Sharks, les deux formations se déplaceront en territoires très hostiles dans une semaine, chez le premier et le deuxième de la phase régulière. Il faudra dans tous les cas attendre samedi soir pour connaître le tableau définitif des oppositions.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?