Cooper, un petit tour et puis s'en va

  • Cooper, un petit tour et puis s'en va
    Cooper, un petit tour et puis s'en va
Publié le , mis à jour

L’ouvreur australien ne s’est finalement jamais imposé au Rugby Club Toulonnais. Il repart sans avoir laissé un grand souvenir.

La fantasque ouvreur n’aura pas finalement pas fait long feu sur la Rade. Quade Cooper (28 ans, 58 sélections) a annoncé sur son compte twitter qu’il quittait Toulon quelques mois seulement après son arrivée chez les Rouge et Noir. « Aurevoir, merci pour tout... mes frères et la famille que j’ai désormais à Toulon vont me manquer... à bientôt » le message est beau mais la nouvelle n’a pas vraiment surpris. Cooper n’aura jamais été à son niveau de 2011 qui ont fait de lui un « fuoriclasse »(un joueurs hors-classe). Avec les arrivées de François Trinh-Duc et Pierre Bernard au poste de demi d’ouverture la saison prochaine, il était inconsciemment poussé dehors par le club varois.

Le menu avait l’air beau, Matt Giteau et Quade Cooper comme ouvreurs en plat de résistance. Mais au final, il reste un arrière goût amère. Le premier s’est blessé pratiquement toute la saison. Le second, qui ne subissait aucune concurrence mis à part celle de Tom Taylor, n’a jamais convaincu Bernard Laporte et son staff. Coutant parfois des essais à son équipe par des gestes techniques un peu trop audacieux. Alors au final il restera 11 apparitions en Top 14, 8 titularisations et 1 essai seulement...

Où est passé le joueur des Reds ?

En 2011, les Reds (alors Queenslands Reds) remportant le Super 15 au terme d’une saison parfaite conclue par une finale de rêve face aux Crusaders de Dan Carter gagné 18-13. Lors de cette finale, Quade Cooper éclabousse le match de tout son talent, accompagné de son compère Will Genia. Des chisteras à gogo, des passes toujours données dans un tempo différent du jeu qui font la différence, des décalages réussis, des passes lasers et du jeu au pied millimétré. Cette année-là, il termine meilleur réalisateur du Super 15 et remporte le Tri-Nations avec l’Australie.

Bref, Quade Cooper n’était pas loin du gratin mondial. Depuis cette date, il n’a jamais vraiment retrouvé son niveau. Alternant des piges au Japon, des combats de boxe en Australie, et des graves blessures. On pourrait utiliser le terme d’éternel espoir, mais ce serait offenser un talent affirmé. Une chose sûre, le style de jeu du Top 14 ne lui pas a convenu. On est bien loin du spectacle du Super Rugby où le spectre de la rélegation n’a pas d’effet sur le jeu, c'est ce qui l'a handicapté a priori dans les matchs à enjeu. Il ne s'est pas lâché.

Où va-t-il signé maintenant ? Un retour en Australie est possible, à la Force où un retour dans le club qui a fait sa gloire, les Queenslands Reds.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?