Lanester : Monter puis résister

  • Lanester : Monter puis résister
    Lanester : Monter puis résister
Publié le , mis à jour

Lanester Entre de jeunes joueurs et un budget modeste, la formation tentera de se maintenir en Fédérale 3 pour continuer de développer le club.

Il y a quelques années, le Rugby Lanester Locunel avait refusé de monter en Fédérale 3 à cause d’un budget trop serré. Mais la saison prochaine, le club breton va bien passer à l’échelon supérieur. Une accession au niveau fédéral acquise à la faveur d’un titre de champion de Bretagne glané aux dépens de Quimper. Une victoire 24-10 en Honneur qui lui a permis de passer une marche sur laquelle il butait depuis deux ans. « Cela faisait deux saisons que nous finissions deuxièmes. Ce trophée et cette montée arrivent donc comme une récompense pour nous », se félicite Mickaël Corlay, l’un des entraîneurs du club.

Tout juste auréolé de son titre, le R2L avait toutefois, lourdement chuté en 32e de finale de championnat de France face au Mans (3-50), mais l’essentiel n’était pas là. « Même avec cette défaite, la saison est une belle réussite pour le club », souligne le technicien en poste depuis six ans.

Le maintien avant tout

Mais à Lanester, c’est déjà l’heure de penser à l’exercice suivant. Avec « un groupe très rajeuni » dont « la moyenne d’âge doit être à peine plus élevée que 24 ans », la formation morbihanaise pourrait souffrir en Fédérale 3. L’objectif prioritaire sera forcément de maintenir le club à ce niveau. Pour Mickaël Corlay, malgré « un budget loin de celui de certaines équipes », l’équipe a les moyens de bien figurer dans cette poule 3 : « Certes notre effectif manque de matchs mais j’ai la conviction que notre groupe peut rivaliser à ce niveau. » Un échelon où Lanester retrouvera d’ailleurs deux autres clubs issus du comité de Bretagne (Plouzané AC Rugby et R Auray C).

Preuve d’un territoire breton qui progresse à tous les niveaux. « Le rugby évolue ici, le nombre de licenciés augmente, ça va dans la bonne direction même s’il reste encore beaucoup de travail surtout comparé à d’autres sport », décrit Mickaël Corlay qui, entre sa carrière de joueur et d’entraîneur à Lanester, a passé près de trente ans au contact du rugby breton. Une évolution qui passera forcément par de bons résultats sportifs. 

Rugby Lanester Locunel

Date de création : 1983
Nombre de licenciés : 220
Plus haut niveau atteint : Fédérale 3
Palmarès : champion Honneur Bretagne (1996, 2006, 2012, 2013, 2016)
Budget : 160 000 €
En 2015-2016 : champions de Bretagne, éliminé en 32e de finale contre Le Mans

Par Lucas VOLA

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?