• Le Havre, le retour du doyen
    Le Havre, le retour du doyen
Publié le / Modifié le
Fédérale 3

Le Havre, le retour du doyen

Auteur d’une saison quasi parfaite sur le plan comptable, le club doyen du rugby français fait son retour en Fédérale 3, sept ans après sa relégation. Un retour marqué par l’arrivée d’un nouvel entraîneur et de nouveaux partenaires financiers

En 2008-2009, Le Havre athletic Club avait vécu une saison bien compliquée en Fédérale 3, conclue par une relégation. « L’année en Fédérale fut vraiment difficile, les déplacements étaient trop longs. Partir à 4 ou 5 heures du matin pour jouer des matchs à 15 heures sur une année c’est quasiment impossible, tant sur le plan humain que sur le plan économique », avoue le président du club, Michel Dubernet.

«C’est mérité»

Un traumatisme qui, depuis, a bien été encaissé puisque sept ans après, le doyen du rugby français fait son retour en Fédérale. Un septennat durant lequel le club a réussi à s’imposer comme l’une des têtes de gondole de la division Honneur. « Au fil du temps, on est vite devenu l’équipe à battre », avance le président. Et cette saison, le HAC a bien été compliqué à vaincre avec seulement quatre défaites sur les dix-huit matchs joués.

Une performance qui lui a permis de terminer champion, six points devant l’autre club du Havre. « Ce fut vraiment une très bonne saison, les joueurs ont été impliqués jusqu’au bout, ils ont été récompensés avec ce titre de champion, c’est mérité », se réjouit Michel Dubernet.

Nouvel entraîneur, nouveaux partenaires et nouvelles ambitions

Fort de son nouveau titre et de sa montée, le club a l’intention de bâtir un nouveau projet avec, comme principaux vecteurs, l’investissement de nouveaux partenaires et l’arrivée d’un nouvel entraîneur. Avec un budget quasiment doublé, le président Dubernet voit les choses en grand : « Notre but est de faire un bon milieu de tableau voire même de jouer les premiers rôles. Nous nous sommes fixé un but élevé car nous n’avons pas envie de redescendre. »

Côté staff, Barou-Dagues-Guernon n’ont pas souhaité continuer. C’est donc Ludovic Mercier, ancien professionnel passé par Gloucester et ancien international (2 sélections) qui prend les rênes du navire. Venu d’Italie où il entraînait le club d’Aquilla (première division), l’ancien demi d’ouverture estime que « c’est un projet intéressant », avant de poursuivre. « Je suis revenu en France pour faire mes preuves, après une carrière accomplie en tant que joueur. Je suis un homme de défi et j’espère apporter une vraie plus-value à ce club. » Et le défi sera de taille vu les ambitions affichées par son président.

Le Havre athletic Club

Date de création : 1872
Nombre de licenciés : 373
Plus haut niveau atteint : Première Division
Palmarès : champion de Première Division (1925), champion Honneur Normandie (1966, 2006, 2016), champion Honneur B Normandie (2016)
Budget : 220 000 €
En 2015-2016 : champion Honneur Normandie, champion Honneur B Normandie, éliminé en quart de finale de championnat de France Honneur par Sucy-en-Brie.

Par Lionel Girard

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir