[JO] Les stars de Rio

  • [JO] Les stars de Rio
    [JO] Les stars de Rio
Publié le / Mis à jour le

Ils ont brillé tout au long de l’année lors du World Rugby Sevens Series, ils seront attendus au Brésil pour l’épreuve de rugby à VII. Voici les sept stars de Rio. 

1) Seabalo Senatla (Afrique du Sud)

Le Sud-Africain Seabelo Senatla a écrasé de sa classe cette saison de rugby à VII. En dix étapes, l'ailier a inscrit 66 essais soit dix-huit de plus que son poursuivant, l'américain Perry Baker. Il est au dessus du lot et sera le grand danger de l’équipe de France lors de la confrontation en phase de poules. Il est le joueur parfait pour le VII : rapide, technique et puissant et tout ça, mais un peu plus que les autres. 

2) Virimi Vakatawa (France)

C’est le facteur X de l’équipe de France, alors que son équipe a fini onzième du World Rugbyseries, il s’est illustré en finissant pratiquement à chaque fois dans l’équipe-type d’un tournoi. C’est vous dire son impact dans le collectif français. Travailleur infatigable, il sait tout faire, plaqueur redoutable et finisseur hors-pair, il est adepte du off-load (passe après-contact) et, est par conséquent un passeur décisive de grande qualité.

3) Josua Tuisova (Fidji)

On l’a vu toute la saison martyriser les défenses adverses du Top 14. Son sélectionneur, Ben Ryan l’a appelé pour le tournoi de Paris en mai. Cela n’a pas manqué, il a été élu joueur du tournoi pour sa première apparition à VII. Le bulldozer fidjien est déjà très difficile a arrêté à XV. Avec plus d’espaces et moins d’adversaires pour le contrer, il risque de faire des dégâts à Rio.

4) Madison Hughes (Etats-Unis)

Pour un petit point, l'américain Madison Hughes est le joueur qui a inscrit le plus de points lors de cette saison 2016 avec 331 unités. Avec ses 66 essais, le sud-africain Senatla a apporté 330 points à son équipe échouant à une unité de Hughes. Au pays des cow-boys, il reste encore quelque belles gachettes, Madison Hughes en fait partie.

5) Ed Jenkins (Australie)

La capitaine de l’équipe d’Australie baigne depuis 2007 dans le rugby à VII. Il comptabilise aujourd’hui 215 séléctions pour 497 points inscrits. Ce pilier a prolongé jusqu’en 2018 avec sa formation. Il compte bien accomplir son rêve, décrocher l’or à Rio.

6) Jasa Veremalua (Fidji)

Sûrement le joueur le plus technique de la compétition. Avec ses grands bras, il est quasiment impossible de lui prendre le ballon. Très grand, il analyse toujours très bien les actions avec un temps d’avance et ne fait pratiquement que des passes après-contact, attirant toujours son défenseur à le plaquer pour créer le surnombre. Il se trouve être très rapide pour son mètre 92.

 

7) Perry Baker (Etats-Unis)

A la manière d’un running-back au football américain, Perry Baker est son pendant au rugby à VII. Attention à ce joueur très très rapide. Il figure dans l’équipe-type de l’année du World Rugby Sevens Series.

Mais aussi : Osea Kolinisau (Fidji), Scott Curry (Nouvelle-Zélande), Kwagga Smith (Afrique du Sud) Sonny Bill Williams (Nouvelle-Zélande).

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir