[Revue de l’élite/Numéros 8] Masoe, hors d’âge

  • [Revue de l’élite/Numéros 8] Masoe, hors d’âge
    [Revue de l’élite/Numéros 8] Masoe, hors d’âge
Publié le / Mis à jour le

Le numéro 8 du Racing 92 s’impose pour la troisième fois dans notre classement. à 37 ans, c’est une performance extraordinaire.

Dans trente ou quarante ans, qu’est ce qui pèsera le plus lourd dans les souvenirs de carrière de Chris Masoe ? Ses années en Nouvelle-Zélande, 20 sélections chez les All Blacks quand même, ou sa période française entamée en 2008 ? Il avait 29 ans à l’époque et l’on ne se doutait pas qu’il s’apprêtait à vivre une sorte de deuxième vie sportive qui n’est toujours pas terminée vingt ans après.

À 37 ans, il vient d’ajouter un nouveau titre à sa collection : un nouveau bouclier de Brennus avec le Racing comme il l’avait fait en 2014 avec Toulon. Sur le plan individuel, les états de service de Chris Masoe donnent le vertige. Il avait été élu meilleur joueur du Top 14 en 2012 alors qu’il jouait à Castres. Il vient donc de terminer pour la troisième fois en tête de notre classement après 2011 et 2012 . En 2010 et 2013, il avait terminé deuxième.

Vers des records de longévité ?

Ce sacre de 2014 aura forcément une saveur particulière. S’imposer comme ça à 37 ans, ce n’est quand même pas donné à tout le monde surtout un an après avoir été gentiment poussé dehors par le RC Toulon qui recrutait Ollivon et Vermeulen. Mais Chris Masoe a tout de suite trouvé refuge au Racing pour travailler avec le fameux duo Travers-Labit qu’il avait connu à Castres. Les deux hommes ont su bien s’occuper de lui. Ils lui ont ménagé une saison à vingt et une titularisations, treize en championnat et huit en Coupe d’Europe.

Juste ce qu’il fallait pour qu’il donne la pleine mesure de sa puissance et de son activité. D’ailleurs dès le mois de février, les Parisiens ont levé l’option d’une année qui figurait dans son contrat. Il sera donc encore en ciel et blanc la saison prochaine, ce qui pourrait l’amener à battre des records de longévité en Top 14. C’est quand même une performance dans un sport qu’on dit de plus en plus exigeant.

Un leader de vestiaire

Dire qu’à l’été 2015, on avait trouvé des mauvaises langues pour ironiser sur son arrivée dans la capitale. Préretraite, persiflait-on. Quelle erreur ! Il a distribué des « caramels » à tout va au point qu’il y débat sur une question centrale : la meilleure recrue du Racing est-elle Masoe ou Carter ? C’est quand même une belle victoire pour l’ancien numéro 8 des Hurricanes, qui n’est pas qu’un marteau-piqueur humain.

Il se comporte souvent en leader de vestiaire il s’est ainsi vite positionné comme le leader des Océaniens. Si l’on ne devait retenir qu’une seule performance de la saison écoulée, ce serait celle qu’il a signée à Nottingham contre Leicester en demi-finale de Coupe d’Europe. Il « cartonna » avec fracas l’ouvreur Freddie Burns obligé de sortir mais aussi les avants Kitchener ou Fonua (150 kg) qui s’en souviennent sans doute encore.

À peine sacré champion de France, il a reçu l’hommage de ses anciens partenaires toulonnais. Juste avant, les spectateurs avaient été témoins d’une scène très émouvante, Chris Masoe en pleurs, avait tenu dans ses bras la fille de son cousin Jerry Collins disparu dans un accident de voiture un an auparavant.

Le classement

1. Chris Masoe, Racing
Né le 1er mai 1979 - 1,88 m ; 102 kg
Temps de jeu : 1 140 minutes - Points : 15
International néo-zélandais - 20 sélections

2. Duane Vermeulen, Toulon
Né le 3 juillet 1986 - 1,95 m ; 108 kg
Temps de jeu : 1 092 minutes - Points : 5
International sud-africain - 35 sélections

3. Alex Tulou, Castres
Né le 21 mars 1987 - 1,92 m ; 114 kg
Temps de jeu : 1 378 minutes - Points : 45

4. Louis Picamoles, Toulouse
Né le 5 février 1986 - 1,92 m ; 116 kg
Temps de jeu : 786 minutes - Points : 20
International français - 53 sélections

5. Rory Grice, Grenoble
Né le 2 avril 1990 - 1,90 m ; 108 kg
Temps de jeu : 1 663 minutes - Points : 30

6. Kévin Gourdon, La Rochelle
Né le 23 janvier 1990 - 1,85 m ; 103 kg
Temps de jeu : 1 702 minutes - Points : 15.

7. Pierre Spies, Montpellier
Né le 8 juin 1985 - 1,94 m ; 104 kg
Temps de jeu : 872 minutes - Points : 15
International sud-africain - 53 sélections

8. Sergio Parisse, Stade français
Né le 12 septembre 1983 - 1,96 m ; 112 kg
Temps de jeu : 639 minutes - Points : 5
International italien - 118 sélections

9. James Coughlan, Pau
Né le 9 décembre 1980 - 1,86 m ; 102 kg
Temps de jeu : 1 427 minutes

10. Sisa Koyamaibole, Brive
Né le 6 mars 1980 - 1,92 m ; 120 kg
Temps de jeu : 1 260 minutes - Points : 15
International fidjien - 48 sélections

10. Loann Goujon, Bordeaux-Bègles
Né le 23 avril 1989 - 1, 94 m ; 106 kg
Temps de jeu : 1 260 minutes - Points : 5
International français - 12 sélections

Les autres classements

LES ARRIERES
LES AILIERS
LES CENTRES
LES NUMEROS 10
LES NUMEROS 9

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir