Les Dragons en baisse de régime

  • Les Dragons en baisse de régime
    Les Dragons en baisse de régime
Publié le , mis à jour

Samedi à Gilbert-Brutus, les Dragons ont enregistré leur cinquième défaite consécutive dont la quatrième en championnat. Malgré tout, les Catalans peuvent encore prétendre à la quatrième place avant d’attaquer le Top 8. Une mauvaise passe qui s’explique par un nombre important de blessés.  

Le 11 juin dernier, les Dragons s’imposaient aux dépens de Saint-Helens (33-16) à Gilbert-Brutus. A l’issue de cette rencontre, ils occupaient la deuxième place au classement. Tout était bien dans le meilleur des mondes. Cinq semaines après, c’est la soupe à la grimace. Depuis ce succès face aux « Saints », les Catalans ne gagnent plus. Ils restent sur cinq revers consécutifs dont un en quart de finale de la Cup face à Hull FC (22-8). En championnat, ils sont passés de la place de premier dauphin à celle de quatrième après les défaites successives face à Warrington (domicile 18-20), Wigan (6-26 domicile), Castleford (24-38) et Wakefield (28-30). Une mauvaise passe qui s’explique par un nombre inflationniste et non des moindres de blessés. Ainsi Richie Myler (touché aux adducteurs), Jodie Broughton (Lésion des côtes), Thomas Bosc (entorse de la cheville et touché au sternum) font ainsi défaut. A cela s’ajoute les absences de longue date d’Olivier Elima, Kris Inu, Louis Anderson et Paul Aiton. « Il est vrai que nous avons l’équivalent d’une équipe à l’infirmerie, mais ce n’est pas un argument suffisant pour expliquer cette mauvaise passe. A ce niveau de la compétition, la moindre faute se paye au tableau d’affichage. Nous avons perdu des matchs parce que nous n’avons pas suffisamment eu la rigueur nécessaire pour faire la différence. Malgré cette série de défaites, nous restons en course pour conserver la quatrième place. Le match à Widnes sera déterminant », déclarait au terme de la rencontre face à Wakefield, Rémi Casty.

 

La saison se joue à Widnes

 

 

Dimanche après –midi à Widnes, les Dragons vont jouer en partie leur saison. C’est-à-dire qu’en cas de défaite, ils pourraient prendre la cinquième place et se retrouveraient en difficultés pour aborder le Top 8 de la seconde phase. En effet, une cinquième place est synonyme de quatre déplacements pour trois réceptions alors que le privilège d’être dans les quatre premiers offre quatre réceptions pour trois déplacements. En cas de succès dimanche, les Dragons peuvent encore caresser l’espoir de disputer les demi-finales et d’aborder le prochain Super 8 avec un peu plus de sérénité.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?